Quel rôle joue l'Union européenne dans le quotidien des Normands ?

© BELPRESS/MAXPPP
© BELPRESS/MAXPPP

Alors que les élections européennes approchent à grands pas, nous vous proposons de (re)découvrir le rôle que joue concrètement l'Union européenne dans le quotidien des Normands.

Par F3Normandie

A quoi sert l'Europe ? Les Normands, à qui nous avons tendu un micro, ont bien souvent eu du mal à répondre à cette question. 40% des normands pensent même qu'être membre de l'Union Européenne présente plus d’inconvénients que d’avantages pour leur région (selon le Baromètre des Territoires 2019). Et pourtant, dans notre quotidien, l'Union européenne est présente dans bien des domaines et permet à de nombreux projets de voir le jour.
 

Le jeudi 9 mai, à l'occasion de la journée de l'Europe et alors que les citoyens de 28 pays sont appelés à voter le 26 mai 2019 pour leurs représentants au parlement européen, nous nous sommes rendus à Bruxelles pour mieux comprendre le rôle de l'Union européenne dans notre vie de tous les jours.
 
Page spéciale : quel rôle joue l'Union européenne dans le quotidien des Normands ?
Une page spéciale préparée par Florent Turpin, Matthieu Bellinghen, Danilo Commodi, Clotilde Moschetti et Bastien Odolant

Du quotidien, du concret c'est ce que vous présente le journaliste Jean-Baptiste Pattier dans son reportage intitulé "Une journée européenne en Normandie". Au cours de sa journée, notre reporter a pris les transports en commun, le tramway du Havre, puis s'est rendu dans une maison de santé pour consulter un ostéopathe. Il a ensuite déjeuner dans un restaurant, récemment remis à neuf, avant de se promerner dans le jardin du musée des impressionistes à Giverny. A chaque fois, l'Union européenne a contribué au financement d'une partie de ces services.
 
Une journée européenne en Normandie

Les fonds européens ont également contribué au finacement de projets de plus grande envergure comme le désensablement du Mont-Saint-Michel (21 des 200 millions d'euors de budget), le développement de l'éolien offshore à Cherbourg (15 millions d'euros) ou d'un accès fluvial à Port 2000 au Havre (25 millions d'euros), l'écoquartier Flaubert à Rouen qui devrait accueillir 10 000 habitants en 2030 (un tiers du financement) mais aussi la voie verte relaint la Suisse normande à Caen (5,5 millions d'euros). 
 

Sans compter les aides directes à l'agriculture dans le cadre de la PAC (2,5 milliards d'euros versés dans notre région depuis 2014), la Normandie a reçu plus d'un milliards d'euros de la part de l'Union européenne ces cinq dernières années. Une somme importante, qui ne fait pas pour autant de notre érgion la première bénéficiaire des aides européennes. La Normandie se trouve en milieu de classement, loin derrière l'Occitanie ou la Réunion, mais devant nos voisins bretons et la Corse.
 

Quelle place et quel poids pour la Normandie en Europe ?

La Normandie n'arrive peut-être pas assez à se vendre à Bruxelles, mais pas assez en France non plus, il y a un petit côté vivons heureux vivons cachés.
Valéry Lerouge, correspondant de France Télévisions à Bruxelles

Valéry Lerouge est originaire de Coutances, dans la Manche. Il est aussi, depuis trois ans, le correspondant permanent de France Télévisions à Bruxelles. Dans la capitale belge et européenne, la Normandie compte une délégation de 4 à 5 personnes pour défendre ses intérêts, contre une dizaine pour la région Aquitaine. Et sans aucune compraison avec les Länders allemands qui, de par la nature fédérale de l'état allemand, ont beaucoup plus de poids. Mais la "petite" région européenne sait tout de même faire entendre sa voix sur certains dossiers. "Sur certains aspects, elle pèse lourd : sur les affaires maritimes, sur les affaires agricoles, évidemment, sur le transport aussi", indique notre confrère.
 
La Normandie et l'Europe : interview de Valéry Lerouge
Les élections européennes auront lieu le dimanche 26 mai. Les Français voteront pour les 79 députés qui les représenteront parmi les 751 parelementaires européens.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus