Quels livres offrir à Noël ? Notre top 10 des meilleurs auteurs normands en 2019

Si vous avez prévu de glisser un livre au pied du sapin, venez piocher des idées dans notre hotte qui réunit les plus belles plumes de la région. Ils habitent, écrivent ou viennent de Normandie, voici leurs récits, polars, romans et belles histoires, que nous avons appréciés ces derniers mois. 

Notre sélection  : Philippe Torreton, Jérôme Garcin, Robert Cottard, Philippe Vilain, Fanny Chesnel, Françoise Sagan, Philippe Delerm, Arnaud Guérin, Charles Daubas, Frédéric Pommier
Notre sélection : Philippe Torreton, Jérôme Garcin, Robert Cottard, Philippe Vilain, Fanny Chesnel, Françoise Sagan, Philippe Delerm, Arnaud Guérin, Charles Daubas, Frédéric Pommier © DR
En 2014, Philippe Torreton racontait avec gourmandise les parties de campagne de son enfance, avec sa Mémé, qui résidait à Triqueville, dans l'Eure.
 
"Jacques à la guerre" de Philippe Torreton - éditions plon
"Jacques à la guerre" de Philippe Torreton - éditions plon © Editions Plon

Cette fois-ci, l'auteur nous plonge dans les affres de la guerre, vécue par son père Jacques. De l'occupation à l'Indochine, comment vit-on la violence lorsqu’on est un homme simple aspirant à une vie calme ?

Dans ce texte, qui commence à Rouen, sous les bombes allemandes, se dessine le visage d'un homme modeste et discret, balloté dans l'absurdité des conflits. C'est un portrait sensible, écrit avec tendresse. 

Lire un extrait

► « Jacques à la guerre », de Philippe Torreton, éditions Plon, 366 pages, 19,90 euros.
  Le 25 novembre 1959, il y a tout juste 60 ans, disparaissait subitement l'acteur Gérard Philipe. Se savait-il condamné ? Le mystère est entretenu tout au long du récit, écrit avec délicatesse par son gendre, l'écrivain Jérôme Garcin.
 
Le dernier Hiver du Cid de Jérôme Garcin
Le dernier Hiver du Cid de Jérôme Garcin © Gallimard

L'auteur raconte les trois derniers mois de la vie de celui qui fut Rodrigue dans le Cid et qui rêvait de prononcer "To be, or not to be" d'Hamlet.

"Le dernier hiver du Cid" nous rappelle à quel point Gérard Philipe, l'idole des années 50, était un acteur engagé, un héros du théâtre populaire, qui a toujours défendu la culture et les acteurs.
 
Nous vous conseillons également la version audio de ce récit, lu avec beaucoup de justesse par Anne-Marie Philipe, la fille de l'acteur. C'est extrêmement émouvant.

Ecouter un extrait 

► Feuilleter le livre  "Le dernier Hiver du Cid" de Jérôme Garcin - éditions Gallimard
 
« Les calendriers», de Robert Cottard
« Les calendriers», de Robert Cottard © Editions olivier

Robert Cottard a été facteur dans le pays de Caux jusqu’en 2000. Depuis, il écrit.

Dans "les calendriers", "Bob le facteur" décrit ses visites chez le paysan, le cafetier, la commerçante, le châtelain. C'est caustique et très normand "As-tu besoin de l’embeïter aveuc cha ? »."
 
C'est l'auteure, Agnès Desartre (également normande, elle habite Gonneville-La-Mallet), qui a joué les intermédiaires pour faire connaître son manuscrit aux éditions "L'Olivier". Robert Cottard vit depuis "un conte de Noël"  

Les calendriers, c’est aussi le récit d’une France rurale qui disparaît, d’un lien social menacé.

On sourit à la lecture de cette comédie humaine d'un temps non pas moderne, mais qu'on aimerait justement voir perdurer.

► "Les calendriers" de Robert Cottard - éditions Olivier - 17.50 euros 
 Philippe Vilain a grandi à Rouen et à Gaillon.

L'auteur et professeur de français à Naples raconte depuis 20 ans les relations amoureuses, de la timidité "Confession d'un timide" au "renoncement", de l'infidélité "La femme infidèle", à la différence sociale dans "Pas son genre", qui a été adapté au cinéma par Lucas Belvaux.
 
Dans son dernier livre "un matin d'hiver", Philipe Vilain raconte l'histoire vraie de Julie. Elle a trente ans et enseigne la littérature. A l'université, elle rencontre Dan, un professeur américain et mystérieux. Ils se marient et ont une fille.
 
Et puis, un jour, Dan s'envole pour rejoindre Atlanta et… disparaît. Julie tente de comprendre l'inexplicable. A t-il voulu fuir ? Est-il un espion ? Est-il mort ?

Quinze ans plus tard, la jeune femme confie son histoire à Philippe Vilain, qui pose cette question en filigrane : Peut-on vivre avec un fantôme ?

 ► LIRE un extrait 
"Un matin d’hiver", par Philippe Vilain, Grasset, 144 p., 15 euros.
 
Charles Daubas, auteur du polar "Cherbourg". Editions Gallimard
Charles Daubas, auteur du polar "Cherbourg". Editions Gallimard © Francesca Mantovani/Editions Gallimard

Il s'agit d'une enquête dans les eaux troubles de Cherbourg. Une étrange explosion emporte une partie de la digue.

Est-ce lié à la démolition du quartier des Provinces ? Aux chantiers de l’Arsenal, où l’on démantèle un sous-marin nucléaire ? L’affaire est vite classée "secret défense".
 
Pour feuilleter le livre
► « Cherbourg », de Charles Daubas, Gallimard, 184 p., 18 €
 
Frédéric Pommier a publié "Suzanne", aux éditions les équateurs
Frédéric Pommier a publié "Suzanne", aux éditions les équateurs © Frédéric Pommier (Eric Feferberg / AFP)

Petite entorse à la règle, "Suzanne" a été publié en 2018. Mais .... Ce récit m'a fait pleurer à deux reprises et c'est rare.

Suzanne, c'est la grand-mère de Frédéric Pommier. Sa famille s'est résignée à l'installer, à 95 ans, dans un EHPAD, où les humiliations sont quotidiennes.
Pourtant, Suzanne aussi a été jeune. Elle aussi, a rêvé, aimé, pleuré en traversant le XXème siècle, de l'Orne, au Havre, en passant par Caen. Et c'est bouleversant.

Frédéric Pommier libère la parole de nos aînés et dresse le portrait d'une femme drôle et combattive. Un effet miroir apparaît très vite. On pense alors à notre propre histoire en se demandant comment notre grand-mère a traversé le temps.

"Suzanne", Frédéric Pommier - Les Equateurs - 234 pages - 19 €
 
Dans ce nouvel opus, publié au Seuil, l'écrivain s'amuse à décrire et décortiquer nos gestes, ces petites attitudes du quotidien. 47 attitudes, précisément, qui parlent à plusieurs générations puisqu'on passe du vapotage à la description d'un ricochet sur l'eau.
 
Depuis "la première gorgée de bière", Philippe Delerm décortique, analyse, et fait des merveilles avec des gestes qui paraissent anodins.

C'est drôle et comme le présume l'éditeur : En lisant Delerm, on se dit souvent « Mais oui, bien sûr, c’est exactement cela ! » 

Et vous, quel geste vous trahit ? 

Le selfie, geste roi de nos vies modernes ? les hommes de pouvoir qui se grattent le dessous de leur chaussette ? ou cette façon qu’on a parfois de tourner le volant avec la paume de la main bien à plat ?

LIRE un extrait

►"L'Extase du selfie et autres gestes qui nous disent ", de Philippe Delerm, éd. Seuil, 107 pages, 14,50 euros
 
Le berceau de Fanny Chesnel sort le 6 février
Le berceau de Fanny Chesnel sort le 6 février © Roberto Frankenberg / Flammarion


C'est une réflexion sur la famille et les liens du sang


L'histoire se passe entre Flottemanville-Hague et le Canada.

Joseph, agriculteur à la retraite, apprend la disparition de son fils et du compagnon de celui-ci dans un crash d'avion. Ils attendaient un enfant par mère porteuse au Canada. Désemparé à l'idée de perdre sa descendance, Joseph n'a qu'une obsession : élever cet enfant
 
Fanny Chesnel joue dans la cour des livres qui font du bien. Après "Sa jeune fille aux cheveux blancs", adapté au cinéma sous le nom "les beaux jours", l'auteure cherbourgeoise nous livre une réflexion sur la famille contemporaine.

En s'apparant d'un sujet délicat, la GPA, elle arrive subtilement à éviter toute polémique, avec un personnage attachant, sensible et ... "taiseux", un vrai normand. 


Lire un extrait 
► Le Berceau de Fanny Chesnel, éd Flammarion : 19 euros.
 
Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise.
Quelques minutes pour rire de tout, sans limites, et se consoler de la bêtise. © Denoël/PHOTOPQR/LE PARISIEN/MAXPPP


Si vous comptez relever le défi et faire sourire votre beau-frère grincheux, offrez-lui le dernier opus de François Morel. Dans "Je n'ai encore rien dit", l'auteur, qui a remporté cette année le Molière du meilleur acteur pour son spectacle sur Raymond Devos, présente ses chroniques caustiques et ses billets d'humeur poétiques, écrites entre 2017 et 2019.

Et voici un billet de saison : Comment lutter contre la gueule de bois ? Chronique diffusée le 28 décembre 2018
 
Comment lutter contre la gueule de bois ?

Cette année, le recueil est illustré des dessins de François Boucq.
 
FEUILLETER LE LIVRE

► "Je n'ai encore rien dit", François Morel (auteur) et François Boucq (dessinateur). Ed Denoël. 19.50 Euros
Le géologue et photographe caennais Arnaud Guérin
Le géologue et photographe caennais Arnaud Guérin © Arnaud Guérin

On termine par un voyage aux quatre coins du monde en compagnie d'Arnaud Guérin. Le géologue et photographe caennais a réalisé pour Arte une série de documentaires sur la relation fusionnelle entre les volcans et les hommes.
 
Les volcans et les hommes d’Arnaud Guérin - Coédition ARTE Éditions / Glénat
Les volcans et les hommes d’Arnaud Guérin - Coédition ARTE Éditions / Glénat © Glénat

De l'Etna, à Java, en passant par l'Islande, la Tanzanie, et Clermont-Ferrand, il relate le quotidien des hommes qui vivent près de ces montagnes explosives. 

Entre épopée scientifique et rencontres humaines, teintées de culture et de philosophie, ce magnifique livre nous explique pourquoi ces peuples, qui se sont construits grâce aux volcans, ne les quitteraient pour rien au monde. 
 

DES VOLCANS ET DES HOMMES - EXTRAIT from Les Bons Clients on Vimeo.



► Les volcans et les hommes d’Arnaud Guérin
Coédition ARTE Éditions / Glénat 200 p – 35€

 
Un 11ème ouvrage pour finir. En tout honnêteté, nous ne l'avons pas lu. Mais il faut savoir que les éditions Plon ont sorti cette année un roman inachevé de Françoise Sagan, la romancière qui aimait tant la côte Fleurie. 
 
© Radio France/Maxppp


Quinze ans après sa mort, à Honfleur, l'auteure de "Bonjour Tristesse" nous salue encore, avec "Les quatre coins du coeur".

Son fils, Denis Westhoff, suppose que ce manuscrit inachevé a été écrit en deux temps, au début des années 80 et des années 90. Il était en état de jachère, et c'est son fils, qui l'a corrigé et complété :

 "Il y avait des passages, où il manquait des mots, rempli les cases, remis certaines choses en place mais je ne me suis en aucun cas permis de modifier le style et l'écriture. C'est purement le texte de ma mère."  

A sa sortie, la critique a été partagée, se demandant s'il fallait vraiment publier un livre inachevé de Françoise Sagan ? Nous vous laissons juge.

► "Les quatre coins du cœur" de Françoise Sagan (Plon)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine cotentin pays d'auge littérature culture livres noël événements sorties et loisirs nature parcs et régions naturelles