Ralentissements sur le pont de Normandie pour cause de travaux

Ouvrage emblématique de la région, le pont de Normandie est actuellement en travaux. Trois haubans servant à maintenir le tablier de l'ouvrage vont être changés. Une opération périlleuse qui cause quelques désagréments aux automobilistes.

Le pont de Normandie est en travaux jusqu'à la mi-novembre.
Le pont de Normandie est en travaux jusqu'à la mi-novembre. © France Télévisions
Il enjambe l'estuaire de la Seine et relie le Calvados à la Seine-Maritime. Le pont de Normandie est l'ouvrage emblématique de la région. Construit dans les années 1990, il est actuellement en rénovation. 
 
Le pont de Normandie en travaux jusqu'à la mi-novembre. Karima Saidi et Danilo Commodi / France Télévisions
Trois haubans servant à maintenir le tablier de l'ouvrage sont en train d'être changés. Derrière cette opération périlleuse, cinq cordistes sont à la manoeuvre depuis deux mois et demi, à près de 200 mètres de hauteur. 

"Il y a du vent, du bruit, parfois un peu de pluie. Et certaines opérations doivent être effectuées avec des charges lourdes, des imprévus… tout ça il faut le gérer en l’air, sur des cordes !", reconnait Matthieu Guesdon, responsable division des structures cablées chez Freyssinet.

Esentiels à maintenir le pont dans une position stable, ces haubans n'avaient pas été jugés adéquats lors de dernière inspection.
 

On a identifié un début de corrosion à l’intérieur c’est dû à l’environnement maritime car on a une pluie assez saline et puis à des rejets de soufre avec la pétrochimie aux alentours.

Clément Fasquel, directeur adjoint des ponts de Normandie et Tancarville.

Ralentissements

Ces travaux engendrent quelques difficultés pour les usagers, contraints de devoir désormais circuler sur deux voies. Il faut s'attendre à quelques embouteillages ou à des ralentissements. 

En cause : des câbles installés sur le côté et des équipes qui doivent rester en place pour travailler. Pour le directeur adjoint du pont, il faut y voir un gage de sûreté.  "Cela renforce la pérennité de l’ouvrage et la sécurité des travailleurs et des usagers", explique Clément Fasquel.

Ce chantier devrait prendre fin à la mi-novembre 2020. Mais à l’avenir, la Chambre de commerce et d'industrie a d'ores et déjà annoncé qu'elle devrait changer 4 autres haubans endommagés.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine nature parcs et régions naturelles travaux publics économie baie de seine nature parcs et régions naturelles travaux publics économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter