Recensement en Normandie : des chiffres aujourd’hui pour construire demain

Publié le Mis à jour le
Écrit par Stéphanie Letournel avec Arthur Deshayes

La campagne de recensement 2022 démarre ce jeudi 20 janvier pour quatre à cinq semaines. Après l'annulation de l'enquête 2021, 582 communes sont concernées cette année en Normandie. Les résultats sont importants pour les communes.

C’est l’heure des comptes pour 582 communes normandes. Du jeudi 20 janvier au samedi 19 février 2022 pour les communes de moins de 10 000 habitants (et jusqu’au 26 février pour celles de plus de 10 000), 1 640 agents recenseurs recrutés et formés par les mairies vont sillonner la Normandie pour recenser la population.

À quoi ça sert ?

L’opération permet de connaître le nombre de personnes vivant en France et la population officielle de chaque commune. Dans le questionnaire individuel distribué par les agents recenseurs, une trentaine de questions sur l’âge, la nationalité, la profession, les moyens de transport utilisés ou encore le niveau d’études…

De ces données résulte la partition de l’État au budget de fonctionnement des communes. Plus la commune est peuplée, plus la dotation est grande. Le nombre d’élus au conseil municipal dépend aussi du nombre d’habitants de la commune.

Le recensement permet d’ajuster les équipements à la population : écoles, pharmacies, etc… Par exemple, si la population compte beaucoup de personnes âgées, de nouvelles maisons de retraite pourraient voir le jour. Idem en cas de forte présence de familles, l’ouverture de nouvelles crèches pourrait être envisagée.

Le questionnaire s’adapte à l’évolution de la société au fil des années. Les unions par Pacs et les trajets domicile-travail à vélo ont par exemple été intégrés en 2015. 

Qui est concerné ?

320 000 logements enquêtés en Normandie, soit 540 000 personnes concernées dans 582 communes. Chaque année, une commune sur 5 de moins de 10 000 habitants est recensée.

Dans les communes de plus de 10 000 habitants, le recensement est organisé tous les ans mais seulement auprès de 8% des logements.

Pour connaître les communes concernées, le site officiel : http://www.le-recensement-et-moi.fr/

Comment ça marche ?

Un agent recenseur, recruté par la mairie et muni d’une carte tricolore signée par le maire, se présente au domicile avec les informations nécessaire pour se connecter au site internet et répondre à l’enquête. Toute personne recensée est en droit d’exiger la présentation de cette carte et peut aussi vérifier son identité en contactant la mairie.

Pour celles et ceux qui ne souhaitent ou ne peuvent pas participer sur internet, l’agent recenseur leur remet des questionnaires papier et prend rendez-vous pour venir les récupérer deux à trois jours plus tard, dans le respect des gestes barrières.

Dans le cas des maisons individuelles, une enveloppe sera directement déposée dans la boîte aux lettres, sans visite d’agent recenseur. En cas de difficulté, ce dernier pourra aider les habitants par téléphone.

Les nouveautés en 2022

Hormis la limitation des contacts, de nouvelles dispositions apparaissent en 2022 :

Les populations sans-abri (dormant dans la rue, dans une voiture ou encore un gymnase dans le cadre d’un plan grand froid, etc.) et les personnes résidant dans des habitations mobiles (caravane, mobil-home, etc.) seront comptabilisées dans les communes de plus de 10 000 habitants. Ces populations seront recensées dans la commune où ils se trouvent au moment de l’enquête, soit les 20 et 21 janvier.

Concernant les liens de filiation, le terme « légal au sens de l’état civil » remplace le terme d’ « adoptif », pour mieux tenir compte de l’évolution des modèles familiaux.

Près de 97% de réponses en 2020

En 2020, le taux de réponse au recensement était de 96,9% en Normandie, c’est supérieur à la moyenne nationale.

52,2% des ménages normands ont répondu par internet, contre 62% au niveau national.