Réforme des retraites : les Normands battent de nouveau le pavé ce jeudi

Nouvelle manifestation contre le projet de réforme des retraites ce jeudi matin dans les rues de Caen / © LM
Nouvelle manifestation contre le projet de réforme des retraites ce jeudi matin dans les rues de Caen / © LM

Nouvelle journée de mobilisation interprofessionnelle ce jeudi 16 janvier contre le projet de réforme des retraites. A Caen, les syndicats annoncent 6000 personnes dans la rue. A Cherbourg, des déchets ont été déversés devant la permanence de Sonia Krimi.

Par CM


Un cortège mené par les étudiants à Rouen 

© Jean-Baptiste Pattier/France Télévisions
© Jean-Baptiste Pattier/France Télévisions

A Rouen, les opposants à la réforme des retraites s'étaient donné rendez-vous dès 10h30, sur le cours Clémenceau rive gauche, mais le cortège s'est élancé vers 11H. En tête, cette fois ci des étudiants qui dénoncent aussi leur précarité. 

Le parcours de la manifestation doit les mener rive droite vers le CHU, le Boulingrin, l'hôtel de ville, le centre-ville puis les quais en direction des locaux du port. 
Mais après une demi heure de marche, les premiers pétards ont déja fait leur apparition dans une manifestation jusqu'ici plutôt calme. 
 

Selon la CGT, près de 10 000 personnes auraient été comptabilisées dans les rues rouennaises. La manifestation rouennaise s'est achevée dans le calme vers 12h30.
Revivez-la, à l'interieur du cortège en compagnie de Jean-Baptiste Pattier .
 
la manifestation contre les retraites à Rouen le 16 01
 

6000 manifestants à Caen selon les syndicats

La nouvelle journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites a commencé de bonne heure ce jeudi 16 janvier dans l'agglomération caennaise. Dés 5 h 30 ce matin, une centaine de personnes ont bloqué la plateforme courrier de Mondeville. Une première action avant les manifestations programmées un peu partout dans la région, comme à Caen où le rendez-vous était fixé à 10 h 30 place Saint-Pierre.

Contrairement à d'habitude et comme à Rouen, la CGT a cédé la tête du cortège aux jeunes, lycéens et étudiants. Selon l'un de nos journalistes sur place, entre 2 et 3000 personnes défilianet dans les rues caennaises en début de manifestation.  Les organisations syndicales, elles, revendiquaient près de 6000 manifestants vers 11 heures.
 
© LM
© LM

Après avoir sillonné le centre-ville de Caen, une partie des manifestants s'est dirigée vers le rectorat de Caen. Plusieurs membres des forces de l'ordre avaient été déployés dans le parc du site. Derrière les grilles, plusieurs opposants à la réforme des retraites ont jeté des manuels soclaires. La mnifestation s'est achevée aux alentours de 14 h 30.

© BL
© BL



Des déchets déversés devant la permanence de Sonia Krimi

Dans la Manche aussi, les opposants à la réforme des retraites sont mobilisés. En parallèle des différentes manifestations organisées dans les principales villes du département, plusieurs barrages filtrants et blocages été rencensés en milieu de matinée comme sur les sites de l'EPR, de Flamanville 1 et 2, la déchetterie de Tourlaville, le collège des Provinces à Octeville ou la gare de Cherbourg.
 
© MSJ
© MSJ

A Cherbourg, le rendez-vous était fixé à 13 h 30 devant la permanence de la députée LREM Sonia Krimi. De nombreux déchets ont été deversés devnat les locaux de l'élue du Nord-Cotentin. Les manifestants ont ensuite défilé dans le calme dans les rues de la ville.
 
© PC
© PC


Bataille de chiffres, bataille de communication

En fin d'après-midi, ce jeudi, la préfecture de la Manche a envoyé aux rédaction les chiffres de la mobilisation dans le département ce 16 janvier ainsi que ceux de la semaine précédente, des chiffres qui tendent à montrer une plus faible participation aux manifestations : 200 personnes à Saint-Lô contre 600 le 9 janvier, 170 à Coutances contre 410 la semaine d'avant et 2800 à Cherbourg contre 1200. Pour leur part, les organisations syndicales estiment la participation dans la capitale du nord-Cotentin à 2400 personnes.

Sur le même sujet

Les + Lus