Régionales en Normandie : le poids d'Hervé Morin après le premier tour (carte)

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Normandie

Talonné par le Front National, la droite parlementaire et républicaine avec son candidat Hervé Morin arrive tout juste en tête en Normandie. Lui échappe les départements les plus peuplés comme la Seine-Maritime.

1773 voix d'écart entre Hervé Morin et Nicolas Bay, c'est le chiffre de cette soirée de premier tour pour la droite derrière son candidat, le ministre de la défense de Nicolas Sarkozy. Face à un Front National qui marque des points dans les zones rurales tout comme dans les banlieues industrieuses à l'est de la Seine, la droite républicaine a vu son emprise grignotée en Normandie.
Seul le Calvados et la Manche reste dans le bastion de l'union des droites quand l'Orne, la Seine-Maritime et l'Eure choisissent clairement le bleu marine.
Le propre département d'Hervé Morin lui offre une vraie douche froide. Exemple à Gisors, où Nicolas Bay totalise plus de 35 % des voix, l'enfant du pays n'atteint ici qu'un peu plus de 27 % des suffrages.
Les grandes villes de la région se singularisent par rapport au campagne passant d'un vote centriste à un choix frontiste.  A l'image de Caen, ancienne ville de gauche, qui choisit largement Hervé Morin avec 5 445 voix devant Nicolas Bay. La liste socialiste de Nicolas Mayer-Rossignol arrive second dans la deuxième ville de Normandie avec plus de 28 % des voix.
Même cas de figure au Havre, ancien fief communiste, où Hervé Morin malgré une abstention forte arrive en tête avec 11 070 voix devant Nicolas Bay 9 142 votes pour le candidat frontiste.