• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Retour dans le passé avec les archives de la Gaumont sur la côte d'Albâtre

© France 3
© France 3

Notre feuilleton de la semaine vous fait découvrir la vie et l'histoire de la côte d'Albâtre dans les années 1930 et 1940, grâce aux archives vidéo de la Gaumont.

Par Marianne Skorpis

Les archives de la Gaumont nous parlent d'un temps que beaucoup d'entre nous ne peuvent pas connaître... Un temps où les actualités n'étaient pas diffusées à la télévision, mais au cinéma. Dans notre feuilleton de la semaine, Danilo Commodi et Alexis Delahaye vous proposent de (re)découvrir la côte d'Albâtre en se plongeant dans les images de l'époque, qui sentent bon l'iode et l'insouciance de l'entre-deux guerres. Dépaysement assuré.

Le premier épisode suit l'exode des Parisiens venus chercher l'air marin sur le côte pour le 15 août. Les plus aisés profitaient de la Côte fleurie, tandis que les moins riches passaient leurs journées sur la côte d'Albâtre.

21/8/15_Archives Gaumont côte d'Albâtre

Le deuxième épisode s'intéresse aux activités des estivants, d'Etretat à Saint-Valéry-en-Caux, en passant par Fécamp. Certains apportaient des charrettes d'où ils plongeaient dans l'eau, pendant que d'autres dépensaient leur argent au casino. De toutes jeunes femmes participaient à des concours de costumes de plage, et parmi elles une élégante blonde : Michèle Morgan, quelques années avant de devenir une icône du cinéma.

21/8/15_Chronologie ferme des Bouillons

En train et à bateau, le troisième épisode raconte l'histoire de la ligne Paris-Londres, qui passait par Dieppe et Newhaven, qui a connu l'apogée dans les années 1930. Pourquoi Dieppe ? Parce que la petite ville se trouve sur la ligne droite entre les deux capitales. 

21/8/15_Archives Gaumont côte d'Albâtre

Le quatrième épisode revient sur une deux étonnante invention. Une fusée postale qui carburait à la poudre à canon et qui n'a pas fait long feu et l'hydravion créé par Louis Blériot, qui a fait 38 fois la navette entre le Brésil et la France.

21/8/15_Archives Gaumont côte d'Albâtre

Le cinquième épisode part à la découverte de métiers et de pratiques de l'époque, comme le ramendage des filets des pêcheurs et le salage de la morue. On y voit des lavendières laver le linge dans les sources d'eau douce qui coulent sous les galets d'Etretat.

21/8/15_Archives Gaumont côte d'Albâtre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus