Ce que l'on sait de Charline Fouchet, l'une des victimes de l'attentat au Niger originaire de Barentin

Dans la matinée du dimanche 9 août, 8 personnes ont trouvé la mort lors d'une attaque terroriste au Niger. Parmi les victimes, 4 femmes et 4 hommes, se trouvent des membres de l'ONG Acted. L'une d'entre elles, âgée de 30 ans, a grandi en Seine-Maritime.
La jeune femme originaire de Barentin a commencé ses études supérieures au Havre
La jeune femme originaire de Barentin a commencé ses études supérieures au Havre
Les huit victimes, sept membres de l'ONG Acted et un guide nigérien, ont été prises pour cible dimanche 9 août vers 11h30 dans la zone de Kouré, à 60 kilomètres au sud-est de Niamey, lors d'une excursion touristique.
Quatre hommes et quatre femmes en déplacement dans une zone "jaune", c'est à dire une zone où les déplacements sont possibles avec une vigilance renforcée.
 
Parmi les victimes de cette attaque meurtrière, Charline Fouchet. La femme de 30 ans venait d'être embauchée par Acted après avoir été en poste pendant 2 ans à l'ambassade de France au Nigeria.
 
Ce que l'on sait de Charline Fouchet, l'une des victimes de l'attentat au Niger originaire de Barentin
 

Des études en Seine-Maritime

En 2007, Charline Fouchet obtient un baccalauréat scientifique avec mention assez bien au lycée Thomas Corneille de Barentin. Elle débute ensuite ses études supérieures au Havre pour suivre un DUT Hygiène Sécurité Environnement qu'elle décroche en 2009.

La jeune femme passera quelques années en Ecosse, dans les universités de Glasgow et de Paisley notamment avant de devenir doctorante de l'Université Aix-Marseille en 2016.
 
Les parents de Charline Fouchet vivent toujours à Barentin.
 
Charline Fouchet, originaire de Barentin, a été tuée lors d'une attaque au Niger
Charline Fouchet, originaire de Barentin, a été tuée lors d'une attaque au Niger © Famille Fouchet


Une belle personne

Sur les réseaux sociaux, certains de ses collaborateurs lui rendent hommage. Une chercheuse de l'Université d'Aix-Marseille se souviendra d'une "belle personne, dotée d'un esprit critique rare".
 
Charline Fouchet a aussi enseigné à l'Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale de l'Université d'Aix-Marseille de 2012 à 2017.
Certains anciens élèves se souviennent de leur professeure et ont exprimé leurs condoléances sur Twitter.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers international société politique