Cinq bonnes raisons de s’intéresser au festival Les Boréales

Publié le
Écrit par Olfa Ayed .

Le festival nordique en Normandie, Les Boréales, célèbre son 30e anniversaire. Cette année, la Suède est mise à l'honneur. Du 10 au 20 novembre 2022, 150 événements sont prévus dans 30 villes de la région. Cinéma, musique, littérature, gastronomie : toute la culture du grand Nord est représentée.

La Normandie a la solution pour lutter contre le "blues" du mois de novembre à l'approche de la saison hivernale : les Boréales. Ce festival pluridisciplinaire qui a lieu chaque année célèbre son 30e anniversaire pour son édition 2022. À cette occasion, la Suède est mise à l'honneur. Le programme culturel est en majorité suédois donc, même si, comme chaque année, tous les pays nordiques sont représentés. "La Suède est un grand pays de culture. Un pays qui a des siècles d’échange et de tradition avec la France. Elle est aussi le troisième exportateur mondial de musique. C'est un petit pays qui a réussi à exporter sa culture", indique Jérôme Rémy, directeur artistique du festival Les Boréales.

Pour fêter les 30 ans de ce rendez-vous annuel, "on ne voulait pas faire de rétrospective et regarder en arrière, explique le directeur artistique. On voulait penser à l’avenir et regarder devant. On avait envie de penser à ce que le festival pourrait devenir dans les années à venir." 

On avait envie de se connecter encore plus à des sujets sociétaux. L’écologie quand on est nordique c'est très important. Par exemple, le Danemark a pour objectif d’avoir une énergie 100% verte dans 30 ans. Ces pays en terme d’écologie ou encore d'éducation sont les meilleurs au monde.

Jérôme Rémy, directeur artistique des Boréales

France 3 Normandie

Ce festival pluridisciplinaire, présidé par l'association Normandie Livre et Lecture, met en lumière la littérature, la musique, le cinéma et la gastronomie des pays nordiques. Cette année 2022 ne déroge pas à la règle : 150 événements dont 90 gratuits sont proposés sur 10 jours dans les 30 villes normandes partenaires.

On a sélectionné cinq bonnes raisons d'y participer. 

Carte Les Boréales : 30 villes normandes participent au festival

1. Une conférence sur l'unité démocratique en Europe

Le 9 novembre, le festival s'ouvre par une conférence "Avenir et perspectives pour une unité démocratique" organisée avec Normandie pour la Paix. Elle a lieu à 19 heures à l'Abbaye-aux-Dames. L'entrée gratuite est sur réservation. "Il y a déjà des centaines de personnes inscrites, réagit Jérôme Rémy. C'est un rendez-vous symbolique pour nous de rendre compte de l'inquiétude qui existe là-bas." La question de la guerre en Ukraine sera abordée avec, en invité à cette conférence, les ambassadeurs de l'Estonie, de la Finlande, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Suède. Ces pays sont inquiets de leur proximité avec la Russie. La Suède et la Finlande ont par ailleurs fait une demande d'adhésion à l'OTAN le 18 mai 2022.

2. Les manifestations littéraires

ADN du festival, les manifestations littéraires sont à l'honneur. Dix-sept auteurs seront présents dont "une large majorité de romancières à Caen", souligne Jérôme Rémy. La Groënlandaise Nviaq Korneliussen, auteure d'Homo Sapienne, présente La Vallée des Fleurs. Elle y aborde le sujet des épidémies de suicide qui touche son pays natal. L'auteur de 32 ans vient par ailleurs de remporter le Nordic Prize. Elle sera, le 12 novembre, à l'auditorium du Musée des Beaux-arts de Caen à 17 heures. L'entrée est libre, dans la limite des places disponibles.

L'auteur des tomes 4, 5 et 6 de Millenium, David Lagercrantz, sera également présent à 18h15 au musée le 12 novembre. La venue de cet auteur à la centaine de milliers de livres vendus est une première.

Le prix Goncourt français 2011, Alexis Jenni, pour L'art français de la guerre, sera présent à l'IMEC de l'abbaye d'Ardenne à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe. Ce sera, cette fois, pour parler de sa biographie du scientifique Fridtjof Nansen, Le Passeport de Monsieur Nansen. Ce scientifique érudit a traversé le Groënland à skis pour prouver l'existence d'un courant arctique et a tenté d'atteindre le pôle Nord à pied. Ce diplomate et humaniste reçoit en 1922 le prix Nobel de la paix. Défenseur des apatrides, il créé le passeport éponyme et c'est ce qu'Alexis Jenni raconte dans sa biographie.

3. Les nombreux concerts de musique hétéroclite

Musique classique, pop, hip-hop ou funk, tous les styles sont joués lors de ce festival. L'un des grand rendez-vous de ces concerts est le samedi 12 novembre à 20 heures : celui de Fredrika Stahl au Big Band Café d'Hérouville-Saint-Clair. Cette chanteuse jazz est la compositrice et interprète de la bande-originale du film-documentaire Demain, de Mélanie Laurent et de Cyril Dion. 

4. Les chefs normands cuisinent le Nord

Avec "les cantines boréales", la gastronomie nordique est au cœur du festival. Durant toute sa durée, cinq restaurants (Fragments, Pancake Fever, Les petites douceurs, Popotes et M-C.P) proposent à leur carte des plats d'inspiration suédoise ou nordique voire tout un menu. Le 19 novembre, le cinéma Le Drakkar de Dives-sur-Mer propose un buffet lors de sa soirée cinéma.  "Appréhender une culture c’est l’appréhender aussi par sa nourriture", estime le directeur artistique du festival. 

5. 90 animations gratuites

Enfin, dernière bonne raison d'y participer : sur les 150 événements, 90 sont gratuits. Attention toutefois, même si certaines manifestations le sont, elles nécessitent de s'inscrire au préalable. Toutes les informations rendez-vous par rendez-vous ici.

Pour ce qui est de l'avenir du festival, les pays mis à l'honneur lors des prochaines éditions sont déjà connus. En 2023 ce sera l'Islande, en 2024 la Finlande, en 2025 les pays baltes, en 2026 la Norvège, en 2027 le Danemark, le Groënland et les Iles Féroé.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité