• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le commerce de proximité résiste : l'exemple d'Aumale (Seine-Maritime)

Fête du commerce de proximité à Aumale (Seine-Maritime)

En marge de la journée nationale du commerce de centre-ville de samedi dernier (8 octobre 2016) l'union commerciale organisait un festival

Par Richard Plumet

VIDEO : le reportage France 3 Normandie de Grégory Archiapati et Judikaëlle Rousseau

Accueil, conseil et écoute

C'est un cas à part. Avec une centaine de commerces pour 2500 habitants, Aumale a encore un centre-ville actif, où tous les secteurs d'activités sont représentés. Loin des grandes villes, sans centres commerciaux ni hypermarchés en périphérie, avec des rues et des places où l'on peut garer sa voiture pour faire ses courses : le commerce d'Aumale a des atouts.

Les clients le savent et viennent de loin (Le Tréport ou Abbeville) pour l'accueil; le conseil et l'écoute des commerçants et des artisans, tous réunis au sein d'une union commerciale  qui organise trois fois par an des festivals (quinzaines commerciales) avec des tombolas dotées d'importants lots (comme des voitures).

Une dynamique qui semble efficace. A tel point qu'on a l'impression qu'à Aumale, la "Journée nationale du commerce de proximité de l'artisanat et du centre-ville" a lieu tous les jours…

© France 3
© France 3

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vernon : dernier hommage à Michel de Decker

Les + Lus