Covid-19 : nouvelles mesures en Seine-Maritime pour renforcer la lutte contre le virus

La préfecture de Seine-Maritime a présenté le vendredi 9 octobre de nouvelles mesures pour lutter contre le coronavirus. Le département connait en effet une accélération préoccupante de la circulation du virus, notamment dans la Métropole rouennaise.

Le port du masque est obligatoire dans plusieurs zones du centre-ville et de la plage du Havre le 14 août 2020.
Le port du masque est obligatoire dans plusieurs zones du centre-ville et de la plage du Havre le 14 août 2020. © Bénédicte Drouet / France Télévisions
Les chiffres sur la circulation du virus et le nombre de personnes touchées sont de plus en plus préoccupants, tant et si bien que la préfecture de Seine-Maritime a dû renforcer vendredi 9 octobre les mesures déjà prises le 26 septembre dernier.

Le 26 septembre, les mesures applicables concernaient notamment l'interdiction des évènements rassemblant plus de 1000 personnes dans toutes les communes du département (au lieu de 5000 personnes auparavant), mais aussi les activités physiques et sportives dans les lieux couverts, fermés et privés (salles de sport, gymnases, piscines couvertes).
A compter du 28 septembre à Rouen et dans 19 communes de la métropole, le préfet limitait également à 30 personnes les rassemblements à caractère festif et familial, organisés dans un établissement recevant public -ERP-, et une limitation des rassemblements de plus de 10 personnes dans certaines circonstances (à l'exception des cérémonies funéraires, des rassemblements à caractère professionnel ou des services de transport de voyageurs par exemple).

Depuis cette date, brocantes et vide-greniers sont également interdits, et la fermeture des débits de boisson et des bars fixée à 22 heures.

Nouvelles restrictions à compter du vendredi 9 octobre

Pour toutes les communes de Seine-Maritime, le masque devient obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans dans l'espace public, ainsi qu'aux abords immédiats des écoles, des collèges et des lycées, et sur les emplacements réservés aux véhicules de transport scolaire.
Cette obligation ne s'applique pas aux personnes en situation de handicap disposant d'un certificat médical, ainsi qu'aux personnes pratiquant une activité physique et aux conducteurs de deux roues motorisés.

Ces dispositions s'appliquent dorénavant dans 45 communes de la Métropole, entre 7 heures et minuit.
A l'exception des bois, forêts, prairies, chemins ruraux et forestiers.

Cet arrêté s'applique aussi dans le centre ville de Dieppe de 10 h à 22 heures.

Au Havre, le port du masque est obligatoire dans l'espace public de 7 heures à 2 heures du matin. 
L'heure de fermetures des débits de boisson est fixée à minuit pour tous les établissements situés dans la commune. Cette limitation horaire ne concerne pas les restaurants.
Brocantes et vide-greniers sont également interdits sur le territoire havrais.

Le non-respect de l’obligation de port du masque est puni de l'amende prévue pour les contraventions de 4ème classe soit 135 euros et, en cas de récidive dans les 15 jours, d'une amende prévue pour les contraventions de 5ème classe soit 1 500 euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société baie de seine