Obtention de passeport ou de carte d'identité rapidement : seulement 3 semaines de délai à Petit-Caux

Vous partez à l'étranger dans quelques semaines et vous ne trouvez aucun créneau pour renouveler votre passeport ? A Petit-Caux (Seine-maritime) la mairie vient d'ouvrir un service pour obtenir des papiers d'identité... et les délais sont (pour le moment) très courts.

Vos billets d'avions sont déjà réservés, tout comme votre chambre d'hôtel ? Vous ne pensez qu'aux vacances qui arrivent prochainement sans vous soucier des formalités administratives... Mais pour voyager hors des frontières de l'Union Européenne, vous devez être en possession d'un passeport.

Jusqu'à quatre mois d'attente

Le précieux sésame est valable 10 ans et dans les mairies, on se bouscule pour tenter de trouver un créneau. Les délais sont parfois à rallonge, jusqu'à 3 voire 4 mois dans certains départements. Entre 2020 et 2022, au plus fort de la crise sanitaire, de nombreuses personnes n'ont pas renouvelé leurs papiers d'identité. "Aucune utilité, les frontières étaient fermées", souligne justement un normand en mairie de Petit-Caux.

Dans cette commune près de Dieppe, il est désormais possible de déposer une demande de passeport ou de carte d'identité. "Je suis venu parce que j’ai l’intention d’aller en Angleterre et que depuis le Brexit il faut un passeport", souligne Léandre Ysebaert, habitant de Petit-Caux. Ouvert, il y a 3 semaines, le service est même "pris d'assaut". Chaque semaine, une centaine de dossier est déposée. "Nous avons formé plusieurs agents et nous ouvrons même le samedi matin", insiste Patrice Philippe, le maire (SE) de la commune.


Certains viennent de très loin pour demander leur passeport. Dominique Laugrand habite en Charente-Maritime. Il a fait le déplacement jusqu'en Normandie pour bénéficier des délais record que propose, pour le moment, la mairie de Petit-Caux. "J’ai voulu partir fin février, mais quand j’ai regardé le passeport, il était périmé depuis une semaine. Je me suis fait piéger, sinon je serais parti avant", raconte Dominique Laugrand. Il doit quitter le territoire pour des raisons professionnelles alors impossible pour lui d'attendre des mois pour des formalités administratives.

A Petit-Caux, prochains créneaux en avril

Selon Julie Hardy en charge du service à la mairie de Petit-Caux, un tiers des dossiers traité vient de personnes qui ne résident pas sur le territoire normand. "Les systèmes de recueil sont tellement engorgés, il y a des délais qui sont très longs. Les gens cherchent autour de leur lieu de résidence, là, ils où ils auront rendez-vous le plus rapide", souligne-t-elle.

A Petit-Caux, les prochains créneaux disponibles sont ouverts à compter du mois d'avril. Et la mairie invite à anticiper : si actuellement les documents sont remis en trois semaines en moyenne, à l'approche de l'été, les délais d'obtention pourraient s'allonger.