• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Dieppe : appel à témoins après un détournement de fonds présumé d’une association

(illustration). / © Flickr / @mkhmarketing / (CC BY 2.0)
(illustration). / © Flickr / @mkhmarketing / (CC BY 2.0)

La gendarmerie de Dieppe lance un appel à témoin pour recenser les personnes qui auraient fait un don pour l’association « Juste pour un sourire » basée à Saint-Pierre-en-Val.

 

Par MR


Une enquête a été ouverte début novembre pour déterminer s’il y a eu un détournement de fonds récoltés pour l’association « Juste pour un sourire ». La page Facebook associée s’intitule « Tous ensemble pour Jeanne ». Elle a été créée le 10 janvier 2016 et compte à ce jour 966 abonnés. La petite fille souffrirait d’une maladie infantile grave et l’opération qui pourrait la sauver coûte 50.000 euros.
 


La gendarmerie de Dieppe (76) lance un appel à témoin afin de recenser toutes les personnes, associations ou administrations ayant procédé à des dons, de quelque nature que ce soit, au bénéfice de cette association.

Si vous êtes concerné, vous pouvez vous manifester en contactant un numéro vert (gratuit) mis à disposition par la gendarmerie nationale : le 08.00.97.00.42.

Un enquêteur sera disponible pour recevoir votre appel et recueillir les informations nécessaires, du samedi 10 novembre au vendredi 23 novembre 2018 entre 08 heures et 18 heures.



Le procureur de Dieppe confirme l'ouverture d'une information judiciaire en date du 10 octobre 2018. Les parents de la petite fille sont mis en examen et placés sous contrôle judiciaire pour escroquerie et abus de confiance en récidive légale. En effet, ils ont déjà été condamnés auparavant pour des faits similaires. D'après les premiers éléments des investigations menées, l'état de santé de la fillette ne semblerait pas correspondre à la maladie orpheline grave décrite sur les réseaux sociaux par les parents.

Le préjudice s'élève à plusieurs dizaines de milliers d'euros.
 

Yves Dupas, procureur de la République à Dieppe.

Un proche de la famille nous décrit les symptômes de la petite fille âgée de 3 ans et ses rendez-vous récurrents à l'hôpital. Jeanne serait suivie par médecins belges pour des traitements de sa maladie, une pathologie rare de l'appareil digestif.


Nous sommes dans l'attente de la réponse de l'avocat des parents. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Gilets jaunes : les préfectures tentent de se préparer

Les + Lus