Dieppe : une association pour partager la passion du jet-ski

Nous sommes allés à la rencontre des membres du club Dieppe Jet Passion au cours d’une de leur sortie. Cette association a été créée par trois passionnés de ce sport nautique. Ils souhaitent encadrer les virées et redorer le blason de cette pratique parfois critiquée.

L’union fait la force et rassure également. Pour ces passionnés de jet ski, les sorties à plusieurs en mer permettent de se balader plus sereinement et de partager leurs sensations.

Depuis qu’ils se sont regroupés en association en 2020, ils multiplient les sorties entre amis tels des motards bien organisés. Coordination avec le port de Dieppe, vérification des règles de sécurité, état des scooters : tout est organisé pour des virées maitrisées. Le club compte une quarantaine de membres. Un encadrement qui rassure les sportifs : « Tout seul en mer avec le risque de panne moteur ou de chute ou même de malaise … la mer tout seul ce n’est pas quelque chose qui est sécurisant »

On navigue en toute sécurité car les consignes sont claires, la seule chose c’est le plaisir avant tout.

Jonathan Leportier, secrétaire de l'association de Dieppe Jet Passion

En couple, seul ou avec leurs enfants, les pilotes s’évadent le long du littoral pour faire le plein de sensations fortes. Caroline Fenneteau la trésorière de l'association profite à l'arrière du scooter de son mari : "c'est vraiment un dépaysement total, une bouffée d'oxygène".

« On ne dérange personne au milieu de l’eau »

Parfois décrié pour le bruit et la pollution engendrés par ce sport, le président de l’association Jerémy Fenneteau rappelle qu’ils pratiquent dans le respect de la réglementation : "On nous appelle des fois les pollueurs, des fois les fous de la vitesse. C’est vrai qu’on fait du bruit, mais quand on sort du port, tout est réglementé. On est comme les bateaux, on ne peut pas avoir une vitesse supérieure. En mer, il n’y a pas de limitation de vitesse donc chaque personne est libre d’aller vite, de faire le bruit qu’il veut et surtout on ne dérange personne au milieu de l’eau".

Avec leurs bolides, ils peuvent atteindre les 100 km/heure. L’esprit de compétition est parfois là : "on aime bien voir ce que la machine a dans le ventre et aussi ce qu’on a dans les bras, c’est très physique !".

Pour pratiquer le jet-ski, il faut donc une bonne condition physique et le permis côtier. Comptez entre 4000 et 10000 euros pour investir dans un scooter des mers neuf. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook du club Dieppe Jet Passion.

Plus développé dans le sud de la France, ce sport compte quand même quelques clubs ou écoles nautiques en Normandie qui proposent de pratiquer le jet-ski. En Seine-Maritime, on en trouve à Fécamp et au Havre. Dans le Calvados, Cabourg, Deauville, Ouistreham possèdent des sites disposant de scooters de mer.