L'hôpital de Dieppe épinglé par la chambre régionale des comptes

Publié le

C'est un rapport accablant pour l'hôpital de Dieppe (Seine-Maritime). Mardi 5 septembre, la chambre régionale des comptes a rendu public un rapport mettant en avant les grosses difficultés financières de l'établissement qui va devoir faire des économies.

"Des finances préoccupantes qui pourraient nécessiter la mise en place d’un plan de redressement." Ce sont les mots employés par la chambre régionale des comptes à l’encontre de l’hôpital de Dieppe. Dans un rapport publié mardi 5 septembre 2023, qui concerne la période 2017 à 2021, l'instance indique que : 

"Les recettes ont progressé plus lentement que les dépenses, creusant mécaniquement le niveau de déficit"

7,5 millions d'euros de déficit en 2021

Selon la chambre régionale des comptes, le déficit était de plus de 3 millions d’euros en 2017 et de plus de 7 millions d’euros en 2021. Ce qui représente une progression de 117,5 %.

Pour les syndicats, la mise en place d’un plan d’économie est très inquiétante pour les personnels et les patients.

"On sait très bien que la masse salariale de l'hôpital est une grosse masse financière pour l'hôpital, on pense que ce sera d'abord sur le personnel que les économies seront demandées", nous explique Franck Dumont, secrétaire CGT des hospitaliers de Dieppe. "Je pense que sur les CDD, la direction regardera tous ceux que l'on peut évincer de l'établissement."

La faute au Covid ou une instabilité des équipes ?

Toujours dans son rapport, la chambre régionale des comptes explique un tel déficit par les nombreux changements de direction au sein de l’établissement dieppois, avec pas moins de 4 directeurs entre 2017 et 2021.

La juridiction estime que "l’instabilité chronique de l’équipe de direction a sans nul doute contribué aux difficultés d’organisation des instances et de pilotage des démarches au sein de l’hôpital".

"Faux problème", rétorque la CGT des hospitaliers qui précise que l’Agence régionale de santé nomme elle-même les membres de la direction. Toujours selon l’organisation syndicale, de nombreuses dépenses ont été réalisées lors de la crise sanitaire.

"Pendant la période du Covid, on a tous entendu des présidents qui disaient que quoi qu'il en compte, il faut accueillir et soigner la population à l'hôpital. Les directeurs ont fait ce qu'ils pouvaient, je pense qu'ils ont pris du personnel en conséquence pour pouvoir soigner les patients, ce qui est normal", poursuit Franck Dumont. "Et aujourd'hui on nous reproche d'avoir soigné les patients qui venaient à l'hôpital."

De son côté, la direction prend acte du rapport et de ses recommandations, en espérant trouver des solutions pour combler ou réduire le plus rapidement ce déficit financier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité