VIDEO. Découvrez le car ferry Transmanche Dieppe-Newhaven tout juste rénové

Le car-ferry "Seven Sisters" a fait peau neuve. En 2023, 360.000 passagers ont relié l'Angleterre par Dieppe. Interviews de Simon Delange, Ingénieur d'armement compagnie DFDS, Jean-Claude Charlo, directeur général DFDS France, François BELLOUARD, directeur général du syndicat mixte de promotion de l’activité Transmanche ©F. Pesquet/ C. Heudes/ France Télévisions

Le car ferry "Seven Sisters" a fait peau neuve. Cabines douillettes, couchages en "capsules" individuelles pour les chauffeurs-routiers, grande boutique "duty-free"... Le second navire qui fait la traversée va lui aussi être rénové. En 2023, 360 000 passagers ont relié l'Angleterre par Dieppe.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

 Entre quatre et six heures, c'est la durée de la traversée Dieppe-Newhaven. Elle prendra désormais des allures de petite croisière.

Les passagers, nourris par les images de paquebots extraordinaires, étaient demandeurs d'une "montée en gamme" des deux navires Transmanche. 

Les cars ferries sont, certes, des navires robustes (688 traversées Dieppe-Newhaven en 2023) mais ils ne doivent plus avoir l'air rustiques. 

Cabines confortables, stabilisateurs de vibrations...

Le "Seven Sisters" a été entièrement rénové. La coque a été enduite de silicone pour mieux glisser, c'est bon pour réduire la consommation de carburant. 

Pour la tranquillité et le sommeil des passagers, des absorbeurs de vibrations, sols antibruit ont été installés. Dans les salons modernisés, les passagers trouveront des fauteuils inclinables. 

Pour les traversées de nuit, les 49 cabines ont été rénovées. Allure chic, couleurs claires.

La ligne propose aussi désormais des cabines "Deluxe", "Business" et une cabine pour les familles. Elle occupe la surface de deux anciennes cabines avec un espace détente et la télévision. 

Des capsules de couchage, une première sur un ferry français

Les chauffeurs routiers sont des clients réguliers de la ligne Dieppe-Newhaven. Ils pourront dormir ou faire la sieste dans des couchages individuels en forme de capsules. Un modèle inspiré d'hôtels japonais. 

40 couchages appelés des "pods" (en anglais signifie gousse ou capsule) ont été créés. 

Pour les chauffeurs routiers, il y a clairement un avant et après-Covid, ils ne voulaient plus partager les cabines à plusieurs. Un espace leur est dédié.

François BELLOUARD, directeur général du syndicat mixte de promotion de l’activité Transmanche

Un renouveau pour le "duty-free" avec le Brexit

Les passagers devraient passer plus de temps dans la boutique "duty-free" (produits détaxés). Elle est plus grande et plus riche en marchandises. 

"Le retour du duty-free avec le Brexit apporte une source de revenus non négligeables. Cela réduit les efforts des collectivités", ajoute François Bellouard, directeur du syndicat mixte (SMPAT) propriétaire de la ligne. 

Une ligne portée par les collectivités

Ces travaux de modernisation étaient nécessaires. Les deux navires jumeaux ("Seven sisters" et "Côte d'Albâtre") ont 20 ans.  

Jean-Claude Charlo, directeur général de DFDS France (compagnie danoise qui exploite les ferries en délégation de service public)  explique l'objectif : "battre des records en matière de fréquentation, mais aussi de satisfaction".

Ce sont des collectivités normandes qui porte cette ligne à bout de bras. Elle est propriété du département de la Seine-Maritime, de la communauté d'agglomération Dieppe-maritime et de la CCI Rouen Métropole. Maintes fois, la ligne historique Dieppe-Newhaven a failli cesser son activité.

Mais les chiffres de fréquentation de 2023 sont à "des niveaux records" indique le syndicat mixte. 

  • 365 359 passagers
  • 150 000 voitures
  • 29 000 poids lourds

Le "seven sisters" tout juste rénové (nommé en référence à 7 falaises du Sussex) reprend du service en ce mois de février. Son "sistership" le "Côte d'Albâtre" va lui bénéficier d'un "coup de jeune" jusqu'en avril. 

 

 

I