REPLAY. La victoire surprise de Sandra Alonso, les chutes dans le peloton... Revivez la 2e étape du Tour de Normandie 2024

Au lendemain du contre-la-montre remporté par Ellen Van Dijk, l'Espagnole Sandra Alonso (Ceratizit) a créé la surprise à Pavilly en attaquant dans les derniers mètres. Gladys Verhulst-Wild a terminé 5e, en étant la première française à franchir la ligne d'arrivée.

Le coup de maître de la Ceratizit. Sandra Alonso s'est imposée à Pavilly (Seine-Maritime), vendredi 15 mars, au Tour de Normandie 2024. L'Espagnole a franchi la ligne d'arrivée la tête entre les mains, n'en croyant pas ses yeux. Sa dernière victoire date de mai 2021 (Setmana Ciclista Valenciana).

Sandra Alonso renoue avec la victoire grâce à une stratégie payante : s'échapper avec la double championne de Finlande, Anniina Ahtosalo (UNO-X Mobility). Les deux jeunes femmes, 25 et 20 ans, se sont détachées du peloton à l'approche des 13 derniers kilomètres et ont semblé se connaître par cœur en se relayant dans le bon tempo.

La victoire d'étape semblait promise à la Finlandaise, mais l'Espagnole a rugi dans les derniers mètres. Une attaque parfaite.

Ellen Van Dijk conserve le maillot jaune

Derrière elle, la Néerlandaise Thalita De Jong (Lotto Dstny) et l'Italienne Maria Giulia Confalonieri (UNO-X Mobility) complètent le podium. Anniina Ahtosalo est 4e, Gladys Verhulst-Wild 5e. 

Au classement général, Lieke Nooijen se rapproche de la deuxième place grâce au trois secondes de bonification du sprint intermédiaire de Saint-Paër (+21"). Ellen Van Dijk (Lidl-Treck) garde ses 19 secondes d'avance sur sa compatriote Riejanne Marjus (Team Visma).

Le top 5 est désormais 100% néerlandais :

  1. Ellen Van Dijk (Lidl-Treck) 3h39'40
  2. Riejanne Markus (Team Visma) +19"
  3. Lieke Nooijen (Team Visma) +21"
  4. Daniek Hengevold (Team DSM-Firmenich) +33"
  5. Thalita De Jong (Lotto Dstny) +34"

Il ne reste plus que 117 coureuses après une grosse chute au 60e km qui a contraint plusieurs partantes à abandonner. 

Le coup de maître de la Ceratizit

L'Espagnole n'en croit pas ses yeux ! Elle s'est accrochée pour rester dans la roue de la Finlandaise, Anniina Ahtosalo (UNO-X Mobility) avant de donner un dernier coup de pédale dans les derniers mètres. L'attaque parfaite. 

La flamme rouge : Anniina Ahtosalo imperturbable

Anniina Ahtosalo tient bon, Sandra Alonso s'accroche derrière. Les deux femmes sont toujours à une poignée de secondes du peloton.

13,6 km : Ceratizit et UNO-X Mobility en tête

Sandra Alonso (Ceratizit) et Anniina Ahtosalo (UNO-X Mobility) se sont détachées et ont creusé l'écart avec le peloton (+15"). Une échappée intéressante pour la Ceratizit, et en particulier pour Cédrine Kerbaol.

20 km : le peloton sous le point de la rupture

Les coureuses sont arrivées à Pavilly et arrivent dans la phase de vérité. Les derniers kilomètres sont les plus difficiles, le peloton est morcelé. Le dénivelé maximum s'élève à 1000 mètres, pas de quoi inquiéter les plus grosses équipes habituées à des côtes bien plus ardues mais il va quand même falloir batailler lors du sprint final.

25 km : entrée dans le circuit final

Fin de la partie roulante, le peloton rentre dans le dur et s'étire sur une dizaine de mètres. La Team Visma est en tête.

46 km : un point sur la meilleure grimpeuse

Classement de la meilleure grimpeuse : 

  1. Maëva Squiban (ARKEA - B&B HÔTELS) : 4 points
  2. Anne Knijnenburg (Volkerwessels) : 3 pts
  3. Coralie Demay (FDJ-SUEZ) : 2 pts
  4. Cédrine Kerbaol (Ceratizit) : 1 pt

La Team Visma à l'assaut du 2e sprint

Juste après la chute dans le peloton, la Team Visma s'est imposée sur le deuxième sprint de bonification avec les Néerlandaises, Lieke Nooijen et Riejanne Markus, 2e et 3e au classement général après le contre-la-montre de jeudi.

Classement du deuxième sprint à Saint-Paër (Seine-Maritime) :

  1. Lieke Nooijen (Team Visma) : 4 points et 3" de bonification
  2. Marta Jaskulska (Ceratizit) :  3 pts et 2"
  3. Mie Bjerndal Ottestad (Uno-X Mobility) : 2 pts et 1"
  4. Riejanne Markus (Team Visma) : 1 pt

60 km : grosse chute dans le peloton, la leader touchée

Grosse chute au milieu du peloton avant le deuxième sprint de bonification, Ellen Van Dijk a été touchée. Cet incident l'a ralentie mais pas arrêtée, la Néerlandaise a été ralentie mais a réussi à se réintégrer 2/3 km plus tard. La Normande, Marion Bunel est tombée après un accrochage avec Constance Valentin, la maillot à pois. Tombées mais pas blessées, elles sont toutes deux reparties.  

D'autres équipes comme la Dolticini O'Shea et la LKT-Team ont perdu la majorité de leurs coureuses, avec trois abandons chacune.

88 km : l'arrivée en Seine-Maritime

Le peloton a passé le Pont de Brotonne, celui qui permet d'enjamber la Seine entre Le Havre et Rouen.  Les coureuses arrivent en Seine-Maritime. 

98 km : Borras remporte le sprint intermédiaire

Marion Borras s'impose sur le sprint intermédiaire de Bourg-Achard. La pensionnaire de l'équipe St-Michel - Mavic - Auber 93 prend trois secondes de bonification, et remonte à la deuxième place du classement général.

Classement du sprint intermédiaire de Bourg-Achard (Eure) :

  1. Marion Borras (St-Michel - Mavic - Auber93) : 4 points et 3" de bonification
  2. Cédrine Kerbaol (Ceratizit) : 3 pts et 2"
  3. Thalita De Jong (Lotto Dstny) : 2 pts et 1"
  4. Katrijn De Clercq (Lotto Dstny) : 1 pt

103 km : deux chutes et un abandon 

Tombée lors de la reconnaissance du contre-la-montre jeudi, Luyao Zeng (Winspace) s'est cassé une dent. La Chinoise a consulté en urgences un dentiste mais a préféré ne pas prendre hier à Bagnoles-de-l'Orne.

Eline Jansen (Volkerwessels Women's Pro Cycling Team) et Alyssa Polites (Liv-Alula-Jayco) ont chuté dans les premiers kilomètres avant de remonter rapidement sur leurs vélos. La route est glissante après les fortes pluies de ce matin. 

108,4 km : une accalmie avant le sprint France Bleu

Le peloton roule vers le ciel bleu, la pluie s'est quasiment arrêtée mais les routes restent détrempées. Marie-Morgane Le Deunff (Arkéa B&B Hôtel) en a profité pour remporter le sprint France Bleu. La coureuse de 21 ans recevra le maillot bleu sur le podium à l'arrivée, à Pavilly. Un maillot honorifique mais qui ne se porte pas pendant les étapes.

Le départ a été donné à 12h00

Les coureuses se sont rassemblées en fin de matinée sur la place Dupont-de-l'Eure comme prévu et sont parties quelques minutes après. À cette heure, elles ont déjà parcouru quelques kilomètres sous une pluie battante et un vent venant de l'Est, propice aux bordures.

Le parcours de la 2ᵉ étape :  Le Neubourg - Pavilly (138,4 km)


Suivez toute l'actualité du Tour de Normandie avec France 3 Normandie, sur internet, et aussi dans les journaux télévisés ICI 12-13 (dès 12h24) et ICI 19/20 (dès 19h15). 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité