A Elbeuf-sur-Seine, l'une des dernières régies municipales de pompes funèbres

Publié le Mis à jour le

La commune de Seine-Maritime est l'une des dernières en Normandie à conserver ce service public, avec Lisieux (Calvados).

Elbeuf-sur-Seine est l'une des rares communes normandes à avoir conservé une régie municipale de pompes funèbres. Six fonctionnaires travaillent pour ce service public, qui organise chaque année entre 160 et 200 obsèques et convois funéraires.
 

En moyenne moins cher que la concurrence


Depuis que le marché s'est ouvert à la concurrence, en 1993, de nombreux maires ont renoncé à leur situation de monopole. Dans ce contexte, Elbeuf-sur-Seine fait figure d'exception et considère ses pompes funèbres comme une véritable mission de service public.
 

Argument de poids pour les Elbeuviens : les tarifs, votés lors du conseil municipal, sont moins chers qu'ailleurs : environ 2 800 € pour un enterrement, contre 3 300 € en moyenne en France.

En 2017,
sur les 80 décès de la commune, la moitié des familles ont fait appel au service municipal, alors que cinq opérateurs funéraires concurrents sont présents sur le territoire.

Reportage : Magali Nicolin et Patrice Cornily