• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Fécamp : au volant sans permis et avec du cannabis

© France 3
© France 3

Le jeune conducteur avait acheté une voiture, non déclarée, pour se rendre à son travail
 

Par Richard Plumet

Un Fécampois de 18 ans se rendra en février 2020 au tribunal du Havre où il est convoqué pour répondre de ses actes, notamment d'usage de stupéfiants.

La procédure de comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) dont il fait l'objet est la conséquence d'une conduite à grande vitesse dans la petite rue d'un village.

Le 31 août 2019, vers 15h45, en patrouille dans la commune de Criquebeuf-en-Caux (une commune située entre Fécamp et Yport) un équipage de police constitué de réservistes croise une Opel Vectra qui roule "à très vive allure".  Les policiers, avant de faire demi-tour pour suivre cette voiture, ont le temps de voir distinctement les deux personnes qui sont à bord.


Suspect en fuite 

A cet endroit, dans le bourg de Criquebeuf, la route d'Yport (la RD 211) est sinueuse et comprend beaucoup d'intersections. C'est pourquoi les policiers ont vite perdu de vue l'Opel. Ils ont alors commencé à effectuer des recherches dans la commune. C'est ainsi que rue des Chênes, les deux occupants de la voiture sont repérés. Les policiers s'arrêtent, s'approchent et procèdent à un contrôle des deux suspects. Sur l'un, le conducteur de l'Opel, ils trouvent 6 grammes de cannabis.

Mais au moment de demander les papiers d'identité, l'individu fait un mouvement brusque, se dégage, et s'enfuit en piquant un sprint.
Le deuxième suspect, le passager de la Vectra, est interpellé. Interrogé, il finit par indiquer où se trouve la voiture dans laquelle il était quelques minutes plus tôt.

Les policiers la retrouvent, et, en passant le numéro d'immatriculation dans le fichier, découvrent que cette Opel Vectra appartient à une personne domiciliée à l'autre bout de la France : à Perpignan. 

L'enquête se poursuit, et pendant que la voiture est placée en fourrière, son conducteur est identifié. Surprise : il n'est pas titulaire du permis de conduire. Le 2 septembre les policiers se présentent à son domicile mais personne ne répond. Mais le lendemain, dans la matinée, le conducteur, se sachant recherché, se présente de lui-même au commissariat de Fécamp.

Ce Fécampois de 18 ans reconnait conduire sans permis et explique avoir acheté l'Opel Vectra pour s'en servir tous les jours pour aller au travail.
La voiture, qui n'est pas en règle (pas assurée, en défaut de contrôle technique  et de carte grise) sera détruite.

Le jeune conducteur est poursuivi, notamment pour usage de produits stupéfiants et défaut de permis de conduire.

Suite de l'affaire en février 2020 avec la procédure de CRPC…
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Xavier Lardoux, Centre National du Cinéma

Les + Lus