Le gel de printemps cause des dégâts sur les vergers normands

Publié le Mis à jour le
Écrit par ADV

En cette fin de semaine, une sévère vague de froid venue de Sibérie a envahi la France. Les températures négatives la nuit ont détérioré les vergers normands. A Jumièges, un producteur de pommes va perdre une bonne partie de ses récoltes.

Le printemps 2019 est marqué par des conditions météorologiques particulièrement changeantes. Après une fin de mois de mars estivale, cette première moitié d'avril est plutôt fraîche.

Ces derniers jours, une vague de froid s'est emparée de la France, les températures étaient même négatives à certains endroits, comme en Normandie.

Un froid qui nous revigore mais qui a sérieusement endommagé les arbres fruitiers encore en fleurs.

 

A Jumièges, en Seine-Maritime, Willy Portail, producteur de pommes, de cerises et de prunes, a relevé jusqu'à -3°C la nuit dans ses vergers.



Chez lui, les variétés précoces de pommes, déjà en floraison depuis quelques semaines n'ont pas résisté au froid. Il comptera donc cette année uniquement sur les variétés tardives, encore en bourgeon. D'après un premier diagnostic, il perdra la moitié de sa production de pommes tardives.

 










 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité