"Ça suffit, abattez-les !" : cet élu interpelle la SNCF sur les "trop nombreux" trains bloqués par les chutes d'arbres

Jean-Baptiste Gastinne, vice-président en charge des transports à la Région Normandie, a interpellé la SNCF, mardi 27 février 2024, après les récentes chutes d'arbres sur les voies, qui ont occasionné des perturbations pour les voyageurs.

Jean-Baptiste Gastinne, le vice-président de la Région Normandie en charge des transports, ne mâche pas ses mots. "Il y a trop d'arbres le long des voies, on les voit quand on est dans le train, ils sont tous trop près. Les feuilles l'automne, les chutes d'arbres avec les coups de vent... Ça suffit, abattez-les !"

L'élu réagit à la suite des "trop nombreux trains" bloqués ou annulés avec les récents coups de vent en Normandie, notamment lundi 26 février 2024, quand des voyageurs sont restés bloqués dans le train pendant 8h30 à hauteur de Saint-Laurent-de-Brèvedent (Seine-Maritime), pour une chute d'arbre.

"C'est à SNCF Réseau de s'organiser"

Il a appelé le responsable de SNCF Réseau, mardi 27 février. Alors que la Région Normandie est devenue autorité organisatrice des lignes normandes en 2016, le vice-président ne lâchera pas : "Nous n'avons pas investi deux milliards d'euros dans le ferroviaire normand pour que les trains restent à quai dès qu'il y a du vent ou encore pire, que des voyageurs restent bloqués dans un train pendant huit heures." 

C'est à SNCF Réseau de s'organiser, de mettre en place un plan ambitieux pour régler ce problème. Il y a plus de coups de vent, la végétation pousse plus vite avec le dérèglement climatique ? Hé bien, agissons ! Je demande à SNCF Réseau d'être dans l'action et non plus dans le constat.

Jean-Baptiste Gastinne

Vice-président en charge des transports à la Région Normandie

Un plan d'actions à l'étude

L'élu reconnaît que des progrès ont été réalisés pour les feuilles mortes à l'automne grâce au plan automnal. "Dans l'ensemble, il y a du mieux. Ils sont capables de le faire, alors faisons un plan ambitieux pour abattre ces arbres. Nous pouvons les aider notamment avec les maires, qui sont nos partenaires pour accéder à tous ces terrains le long des voies, qui sont parfois privés. Mais c'est à eux d'agir."

De son côté, le service communication de la SNCF Réseau indique que le président de la Région Normandie, Hervé Morin, leur a demandé d'établir un plan d'actions sur le sujet, qui est en cours d'élaboration. Pour l'heure, aucun calendrier n'a été communiqué.