Coronavirus : les éboueurs assurent vaillamment leurs missions, pour le bien de tous

© D. Commodi, France 3 Normandie
© D. Commodi, France 3 Normandie

Cette période de confinement met en lumière des métiers dont on parle peu et qui sont pourtant indispensables au bon fonctionnement de nos sociétés. Les agents de propreté ramasssent nos déchets ménagers chaque matin, une mission sanitaire cruciale en ces temps d'épidémie. Reportage au Havre.
 

Par Myriam Libert

Une misssion de service public

"En ce moment ils sont contents de nous voir ! Ils mettent des petits mots sur les poubelles pour nous remercier. C'est bien !! "

Nicolas Loray est chauffeur ripeur et travaille au service de collecte des déchets de la ville du Havre. Depuis le début du confinement, lui et ses collègues ont bien senti que le regard de la population avait changé sur leur activité.
Oui, ramasser les poubelles est un travail laborieux et indispensable au bon fonctionnement d'une collectivité. Oui, il s'agit aussi d'un enjeu de santé publique.

Dès 5 heures ce matin là, l'équipe de Nicolas Loray arpentait les rues du quartier Demidoff au Havre. Masqués, gantés, protégés.

"On a les équipements individuels qu'il faut, on a des masques, des gants, du  gel -hydroalcoolique-, y'a pas de soucis" nous explique Maxime Legros, ripeur

Comme les caissières des supermarchés, les aides à domicile, ou certains ouvriers appelés à faire des tâches indispensables, le télétravail est impossible dans la collecte des déchets.
Des hommes et des femmes qui constituent une armée des ombres, et qui oeuvrent inlassablement au bon fonctionnement du pays.

"Il faut que la ville reste propre malgré tout, pour qu'il n'y ait pas d'autres maladies. C'est normal qu'on soit là, il faut que ça reste propre " selon Jonathan Hébert, ripeur lui aussi.

Protéger les agents

Le service de collecte des déchets du Havre compte 280 agents, donc un quart est actuellement absent. Il a donc fallu adapter les horaires de service, et surtout veiller à protéger les agents du Covid-19. 
 
Les ripeurs du Havre assurent leurs services !
Un reportage au Havre de D. Commodi et K. Saïdi
Avec : 
-Nicolas Loray, chauffeur ripeur
-Maxime Legros, ripeur
-Jonathan Hébert, ripeur
- Bastien sarrail, directeur du cycle de déchets 


"On est certes en deuxième ligne, mais on est sur le terrain, donc il faut pouvoir protéger nos agents. Comme partout ailleurs, on commence à avoir un certain nombre de cas de covid 19 parmi nos agents donc ces mesures de protection sont indispensables pour continuer à assurer ce service dans les meilleures conditions " Bastien Sarrail, directeur du cycle du déchet

Pour l'instant le ramassage des déchets au Havre se fait comme d'habitude. Seuls les déchets verts ne sont plus collectés pendant le confinement.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus