Et si le non-enlèvement des bacs de déchets verts était en fait une chance ?

Attention, on ne peut pas forcément tondre la pelouse quand on veut !
Attention, on ne peut pas forcément tondre la pelouse quand on veut !

En raison de l'épidémie de covid-19, les déchèteries sont fermées et les collectes de déchets verts suspendues ou fortement perturbées en Normandie. Mais alors que l'arrivée du printemps et le confinement nous invitent aux travaux de jardinage, que faire de sa tonte ou des branches taillées ? 

Par Aurélie Misery

"Vous savez quand passent les déchets verts ?" La semaine dernière, sur les communes de Caen-la-mer, la question s'est posée entre voisins et a valu au service de collecte des déchets de l'agglomération (02 31 304 304) quelques coups de téléphone. Mais inutile de laisser la poubelle grise et verte sur le trottoir, elle ne sera pas ramassée. 

Depuis le 18 mars, cette collecte est suspendue. "Les équipes ont elles aussi des familles, il a donc fallu réorganiser le service", explique la communication de Caen-la-mer. La priorité a donc été donnée aux déchets ménagers et recyclables, une semaine sur deux. 
 
A Caen-la-mer, inutile de sortir sa poubelle des déchets verts, la collecte est suspendue pendant le confinement. / © Aurélie Misery / France Télévisions
A Caen-la-mer, inutile de sortir sa poubelle des déchets verts, la collecte est suspendue pendant le confinement. / © Aurélie Misery / France Télévisions


Des collectes de déchets verts également suspendues dans de nombreuses autres communes, comme Saint-Lô, ou fortement dégradées comme à Alençon. 

Pas de feu, ni de décharge sauvage 

Problème : en cette période d'épidémie, la plupart des déchèteries sont, elles aussi, fermées. Pour éviter les décharges sauvages, ou la tentation de déposer ses déchets verts dans les ordures ménagères, le Préfet de la Manche en a appelé au civisme pour stocker ces déchets verts à domicile

Mais attention, "le brûlage des déchets à l’air libre reste interdit et passible d’une amende de 450 euros pour non respect du règlement sanitaire départemental", a-t-il indiqué. 

Même chose dans l'Eure et la majorité des départements :
 

Que faire de sa tonte de gazon ? 


"Le confinement peut être vu comme une opportunité, pour s'essayer à d'autres pratiques", estime de son côté Christophe Paineau, Directeur de la collecte des déchets à Caen-la-mer. D'autant que "les déchets verts, c'est aussi une ressource immédiatement utilisable."

Le site de l'agglomération de Cherbourg-en-Cotentin donne ainsi quelques pistes : "Les tontes peuvent être déposées dans son composteur de jardin" ou " mises en paillage en pied de haie ou sur un potager."
 
  • Le compost
En petite quantité, les déchets verts (tontes de gazon, la paille, les feuilles mortes, les fleurs fanées, les plantes vertes, les petits branchages, les broyats, les sciures de bois non traitées, ou encore les cendres éteintes et sèches) peuvent être jetés dans un composteur. 

Si vous ne disposez pas de composteur, vous pouvez en fabriquer un en utilisant des palettes ou tout simplement en faisant un tas au fond de votre jardin. L'essentiel est que les déchets organiques soient mélangés à de la matière sèche (broyat, feuilles mortes, etc...) et qu’ils reposent directement sur le sol. 

Brassez régulièrement votre compost. La dégradation se fera naturellement et d'ici quelques mois, vous pourrez l’utiliser pour enrichir la terre de votre jardin et vos plantations !
 
© Radio France/Maxppp
© Radio France/Maxppp


Pour le compost, "si vous ne disposez pas d’un bac, vous pouvez en créer un, grâce à des palettes, nous informe également le site Mon jardin, ma maison. Faites un tas à l’ombre des arbres, éloigné de la maison. Ainsi, vos déchets verts pourront être utilisés pour créer un humus riche, qui améliorera la terre. Attention, pensez à alterner les déchets verts et les déchets bruns, afin de bien respecter le fonctionnement du compost. Vérifiez également l’humidité, et brassez régulièrement le tas pour favoriser l’aération."

Le compost "déchets verts" peut être mélangé avec les déchets de cuisine. 
 
© Caen-la-mer
© Caen-la-mer

 
  • Le paillage

Pour faire du paillage, il faut faire sécher sur le gazon l'herbe tondue. Ainsi transformée en "foin", elle peut être utilisée pour pailler les massifs de fleurs, le potager ou le pied des haies. "Le paillage est profitable au sol car il le protège et lui permet de garder son humidité", explique Christophe Paineau.  

Il existe plusieurs types de paillis : avec herbe séchée, feuilles mortes ou brindilles. 

De même, sur sa page Facebook, la communauté d’agglomération de Lisieux propose de « réutiliser la tonte en paillage aux pieds des arbres fruitiers et des haies avec une épaisseur de 10 cm à 15 cm ».


 

Le paillage protège et nourrit le sol, il retient l’humidité, empêche les « mauvaises herbes » de repousser et il stimule les êtres vivants du sol. En paillant, vous nourrissez naturellement votre sol et vos plantations.
 
  • Le mulching

Le "mulching" (que l'on peut traduire en français par "paillage" ou "broyage") consiste à hacher finement l'herbe tondue, et à la laisser à même le sol une fois la tondeuse passée. Le mulching permet de nourrir le gazon.
 

 

Que faire de ses branches taillées ?

 
© France Télévisions
© France Télévisions
 
Si vous taillez votre haie ou vos arbres,  "aménager un espace de bois mort. Celui-ci va favoriser la biodiversité et attirera les insectes utiles au jardin. Les tiges longues et étroites, peuvent, quant à elle, servir de tuteurs au potager", indiquent les spécialistes de "Mon jardin, ma maison." 

Certains sont équipés de broyeurs. Mais si tel n'est pas le cas, sachez que le petit branchage peut être broyé par la tondeuse. "Il suffit de l'étaler sur le sol et de passer la tondeuse", explique Christophe Paineau. Un broyat à réutiliser... en paillis. 
 

Différer la tonte ou la taille de haies 

Autres conseils donnés par le service espace vert de l'agglomération de l'agglomération de Lisieux  : 
  • Moins tondre : une tonte tous les 15 jours permet de favoriser la pousse des fleurs sauvages
  • Laisser en friche certaines parties du jardin qui deviennent alors un refuge pour la faune locale comme les papillons ou les hérissons
Le service de collecte de déchets de Caen-la-mer rappelle également que "tondre à ras fragilise le gazon et favorise le développement de plantes indésirables ou de mousses". Le mieux est de régler la hauteur de coupe de la tondeuse à 10 cm, ce qui réduira la quantité de déchets verts !

Enfin, "s'il est bon pour les rosiers d'être taillés au début du printemps pour être plus robustes, les tailles et tontes ont surtout un intérêt esthétique et peuvent souvent attendre."



 

Sur le même sujet

Les + Lus