Coronavirus : l'inquiétude des jeunes chinois qui étudient au Havre

L'antenne de Sciences-Po au Havre est spécialisée dans les relations avec l'Asie et la zone Pacifique / © P. Thiry/ France Télévisions
L'antenne de Sciences-Po au Havre est spécialisée dans les relations avec l'Asie et la zone Pacifique / © P. Thiry/ France Télévisions

Le port du Havre a beaucoup de relations commerciales avec la Chine. A l'université et dans les grandes écoles, étudient des jeunes  de l'Empire du Milieu. Ils se tiennent au courant de la situation de leurs proches et suivent les consignes de prévention du coronavirus.

Par Sylvie Callier


Ils étudient à 8000 kilomètres de chez eux et se soucient de leurs proches. 56 millions d'habitants de Chine sont confinés. Certains étudiants rentraient de vacances de fin d'année dans leur famille. 

Le campus universitaire du Havre a la particularité d'accueillir des étudiants asiatiques.  L'antenne de Science-Po est spécialisée dans les études sur l'Asie et la zone Pacifique.  Les étudiants ont reçu des informations de la direction de la grande école au sujet du coronavirus. Un médecin et une infirmière sont à leur écoute. 
 

Au Havre, je ne pense pas être malade,  en revanche je ne prévois pas d'aller à Paris car il y a beaucoup de touristes chinois....

(une étudiante chinoise)

J'ai acheté pas mal de masques au cas où ...

(une étudiante chinoise)
 
Coronavirus : l'inquiétude des étudiants chinois au Havre
Reportage d'E. Proençâ-Pina et P. Thiry

 

Sur le même sujet

Les + Lus