Le dernier ferry de Britanny Ferries a quitté Portsmouth pour Le Havre ce 7 septembre

La compagnie maritime Brittany Ferries réduit comme prévu ses traversées entre la France et l'Angleterre et prend des mesures de chômage partiel. Ce lundi matin, le dernier bateau au départ de Portsmouth a accosté au Havre. La ligne est désormais arrêtée jusqu'à nouvel ordre. 
Le Connemara dans le port du Havre
Le Connemara dans le port du Havre © France 3 Normandie
C'était sans doute ce lundi matin 7 septembre la dernière entrée du Connemara dans la rade du Havre (76). 
C'est là que chaque jour le ferry doit manœuvrer pour se retourner dans le bon sens. 

Un spectacle régulier qui va sans doute manquer aux pêcheurs de la jetée. 

Le Havre-Portsmouth fermé jusqu'à nouvel ordre 


Entre la crise sanitaire de la Covid et la quarantaine imposée récemment par le Royaume Uni, le transport de passagers par la Brittany Ferries a été divisé par trois cet été.
Près de 65 000 passagers ont ainsi annulé leurs réservations auprès de la compagnie.

Pour réduire ses coûts, la compagnie a donc fermé jusqu'à nouvel ordre la ligne Le Havre Portsmouth, et ce en plus de celles déjà prévues au départ de Cherbourg et Saint Malo.
La ligne Cherbourg/ Poole, qui a cessé ses activités à la fin du mois de mars et qui n'a pas rouvert en juin, restera également fermée pour le reste de l'année

Dans un communiqué publié ce lundi, la direction justifie sa décision au vu des conséquences de la crise sanitaire. 
 

" La Compagnie a souffert de la crise du coronavirus au printemps. En avril, mai et juin 2020, nous n’avons pratiquement pas transporté de passagers. Lorsque l’activité a repris, nous espérions transporter 350 000 passagers, soit moitié moins qu’en saison estivale normale. Finalement, nous avons transporté moins de 200 000 passagers. Le trafic passager représente 75% de nos revenus. Il est évident que, cette année, nos résultats ont durement été impactés. Les nouvelles mesures permettront de réduire nos coûts pour surmonter cette période difficile."  

Christophe Mathieu, Directeur Général de Brittany Ferries


À court terme, ces mesures se traduisent donc aussi par la mise au chômage partiel d’une partie du personnel navigant. 
 

Brittany Ferries en quelques chiffres

Cette compagnie française est actuellement le premier employeur de marins français. Entre 2 400 et 3 100 collaborateurs selon la saisonnalité (dont 2000 marins).
Son chiffre d'affaires représente 469 millions d'euros par an.
Elle transporte 2,49 millions de passagers dont 85% de Britanniques sur 12 navires.   
Ce qui représente par an quelques 866 000 voitures et 202 000 camions.
Elle induit 6 000 emplois indirects.
Elle dessert 12 routes maritimes entre la France, le Royaume Uni, l’Irlande et l’Espagne dans 12 ports :
Roscoff, Saint-Malo, Cherbourg, Caen-Ouistreham, Le Havre, Plymouth, Poole, Portsmouth, Cork, Rosslare, Santander, Bilbao
 

Une mauvaise surprise pour les passagers anglais 


Certains Anglais à bord n'ont par ailleurs appris la nouvelle que ce lundi matin, à la dernière minute, au moment de leur sortie du bateau. 
Surpris, pour la plupart, ils ne comprennaient pas vraiment cette décision qu'ils estiment brutale et inattendue. Certains se demandaient même comment ils vont maintenant pouvoir rentrer chez eux. 
D'autres se désolaient car cet été était en fait le dernier où les Anglais pouvaient facilement faire la traversée.

Une surprise d'autant plus grande que jusqu'à ce lundi soir, aucune réactualisation du site de la compagnie Brittany Ferries n'avait été réalisée, pouvant ainsi induire les éventuels passagers français en erreur. 

 
le site de Brittany Ferries où le navire Conemara est toujours affiché
le site de Brittany Ferries où le navire Conemara est toujours affiché © Britanny Ferries


Dorénavant, seule la ligne Caen Portsmouth reste donc assurée.
Actuellement en pleine négociation avec le gouvernement français, la Brittany Ferries espère en réalité recevoir des aides de l'Etat afin de relancer le trafic Transmanche.  

Le reportage de Medi Weber et Hervé Guiraudoux 
 
Brittany Ferries stoppe sa ligne Le Havre-Portsmouth ©France 3 Normandie

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports maritimes économie transports coronavirus/covid-19 santé société