Des arbres plutôt que des fleurs pour rendre hommage et se souvenir des morts

Fini les bouquets de fleurs aux obsèques. Le directeur d'un EHPAD près du Havre a décidé de planter des arbres en souvenir des résidents qui disparaissent. Une initiative bien acceptée par ceux qui restent. 

L'initiative d'un directeur d'EHPAD

Et si au lieu de fleurir les tombes, on plantait des arbres en mémoire de nos morts ? C'est l'idée mise en place depuis la fin de l'année dernière par Jacques Desmidt, directeur de la résidence "les pâquerettes". Un EHPAD à Sassetot-le-Mauconduit, entre Fécamp et Saint-Valery-en-Caux.

Hêtre ou ne plus être ... 

Jusqu'ici, le directeur payait 20 euros pour offrir une couronne de fleurs lors de l'enterrement des résidents décédés. Désormais, il préfère offrir un arbre à planter pour le même prix... L'emplacement est indiqué sur une carte, envoyée aux familles, et accompagné d'un poème composé par ses soins...

D'année en année, je vous offrirai mes souvenirs oxygénés...

Extrait d'un poème de Jacques Desmidt, directeur de la résidence les pâquerettes

L'initiative a été bien perçue par les résidents et leurs familles. "Un arbre, c'est la vie. C'est de l'oxygène. On a l'impression que maman va quand même vivre encore un petit peu par cet arbre." Eliane David, fille d'Aline, décédée en novembre.

L'expérience est un succès. Des arbres poussent un peu partout dans la ville. Chacun d'eux porte le nom des pensionnaires disparus. A ce jour, la "résidence les pâquerettes", a planté 8 arbres dans la ville. Deux autres ont été installés devant le château de Sissi. D'autres lieux sont prévus... Les mairies des villages avoisinantes sont intéressées... 

VIDEO : le reportage d'Olivia Cohen et Baptiste Mezerette, avec les interviews de  : 

  • Eliane David, fille d'Aline, décédée en novembre
  • Jacques Desmidt, directeur de la résidence les pâquerettes
  • Francine Clémence, pensionnaire à la résidence les pâquerettes
  • Yvonne Drouet, pensionnaire à la résidence les pâquerettes