"On a peur que ça s'écroule" : un immeuble de trois étages évacué

Mardi 16 avril 2024, à midi, un immeuble de trois étages a été évacué, rue Cassard, au Havre (Seine-Maritime). Cinq personnes ont été sorties de l'immeuble par les secours.

Au 21 rue Cassard au Havre (Seine-Maritime), un immeuble de trois étages, mardi 16 avril 2024, vers midi, a été évacué par les sapeurs-pompiers.

Une des locataires évacuées, Françoise, qui habite depuis 25 ans dans l'immeuble, dénonce un bâtiment "trop dangereux".

"Un plafond s'est écroulé au premier étage"

Elle précise qu'au mois de mai 2023, une grosse fuite d'eau a eu lieu et "un plafond s'est écroulé au premier étage". Elle évoque de l'humidité, des moisissures, des planchers qui se courbent mais aussi une cage d'escalier qui menace de s'effondrer. "Il y a des étais partout dans nos marches", assure-t-elle.

"Cela fait quatre ans que je préviens la communauté urbaine, j'ai également envoyé un recommandé au procureur de la République et au sous-préfet", indique Françoise, qui assure ne pas avoir eu de réponse. 

Ce mardi matin, cette locataire a vu des cailloux par terre et a décidé d'appeler les pompiers. "Ma voisine en avait vu aussi les jours d'avant. On a peur que ça s'écroule."

Françoise en a marre. "On paye un loyer pour avoir des choses correctes."

"Pas de péril" pour la mairie

À la suite à des problèmes bâtimentaires déjà connus, cinq personnes ont été évacuées par les sapeurs-pompiers. L'adjoint au maire du Havre s'est rendu sur les lieux, ainsi que la police. L'expert de la mairie s'est déplacé dans l'après-midi pour évaluer la situation.

En fin de journée, les occupants ont pu regagner leur logement. La mairie indique qu'il n'y a "pas de péril". Mais les locataires ne comptent pas en rester là. "J'ai appelé le député Jean-Paul Lecoq. On ne va pas se laisser faire. Terminé les marchands de sommeil !", martèle Françoise, en colère.