Football : objectif maintien en D1 pour Mickaël Bunel, le nouvel entraîneur de l'équipe féminine du HAC

La reprise après la trêve des fêtes s'est faite dimanche 3 janvier avec un tout nouvel entraîneur. L'équipe féminine de D1 n'a remporté qu'un seul match depuis le début de la saison.

Masque sur le menton, Mickaël Bunel à son premier entraînement lors de la reprise, en tant qu'entraîneur de l'équipe première féminine du HAC football.
Masque sur le menton, Mickaël Bunel à son premier entraînement lors de la reprise, en tant qu'entraîneur de l'équipe première féminine du HAC football. © F. Levasseur / France Télévisions

Après une victoire lors de son premier match, l'équipe première féminine du HAC n'a plus jamais gagné et a  enchaîné les défaites : neuf au total. La direction du club a donc décidé de changer d'entraîneur.  Exit Thierry Uvenard, remplacé par Mickaël Bunel. A l’origine de la création de la section féminine du club en 2014 "dont il a toujours été un ardent promoteur" indique le communiqué de presse, Mickaël Bunel a également collaboré en 2018 avec l’équipe des Etats-Unis féminine lors de sa venue en France pour préparer la Coupe du Monde 2019.
Au HAC depuis 16 ans, il a également œuvré au sein du staff technique du groupe professionnel masculin, notamment aux côtés de Bob Bradley en 2015 et 2016. Et sa feuille de route est claire. Il doit assurer le maintien de l'équipe dans l'élite du football féminin. 

Est-ce que c'est jouable ? En tant qu'entraîneur je vous dis oui parce qu'aujourd'hui, je suis quelqu'un d'optimiste. On va travailler pour aller chercher ces points. Est-ce qu'aujourd'hui l'effectif peut le faire ? C'est ce sur quoi on est en train de travailler actuellement. Redonner confiance aux joueuses et croire en leur équipe.

Mickaël Bunel, entraîneur

Mickaël Bunel, nouvel entraîneur de l'équipe première féminine du HAC

L'entraîneur peut encore enrichir son effectif, notamment pour étoffer son centre puisque le mercato féminin se termine à la fin du mois de janvier.

Une ancienne joueuse professionnelle en renfort

Pour l'épauler, Mickaël Bunel a fait appel à la manageuse de l'équipe, Laure Lepailleur. Ancienne joueuse internationale, elle a joué au PSG et à Lyon.

Je suis là pour apporter mon expérience en tant que joueuse. Je suis beaucoup sur l'individualisation, sur des petits conseils à donner aux joueuses, des petits détails qui, je l'espère feront la différence le week-end pour aller grappiller des points.

Laure Lepailleur, manageuse

Reste à espérer que ces changements montreront leur effet dès le prochain match le 16 janvier à Fleury et lors de la réception d’Issy-les-Moulineaux le 23 janvier.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine football sport football féminin le havre ac