Grève : une usine SEVESO à l'arrêt près du Havre

La production est stoppée sur le site Tereos de Lillebonne (Seine-Maritime) à la suite d'un arrêt de travail de salariés qui dénoncent les conditions de travail et les méthodes de la direction
 

10 juin 2020 – Drapeaux  des syndicats à l'entrée de l'usine en grève de Tereos à Lillebonne (Seine-Maritime)
10 juin 2020 – Drapeaux des syndicats à l'entrée de l'usine en grève de Tereos à Lillebonne (Seine-Maritime) © Anne-Laure Meyrignac / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

L'usine, située à quelques kilomètres en amont du pont de Tancarville, est spécialisée dans la transformation de produits céréaliers en bioéthanol et en additifs alimentaires et emploie 200 personnes.
Le site, classé SEVESO seuil haut, est à l'arrêt depuis le 5 juin 2020 à la suite d'un mouvement social.


La grève a débuté au service de production où 80% des opérateurs (soit une cinquantaine de salariés) ont cessé le travail. Ils dénoncent leurs conditions de travail et les méthodes de management de la nouvelle direction arrivée il y a 16 mois.

On n'est pas entendu de notre direction, on nous rajoute de la charge de travail, les tensions montent, on a la boule au ventre en venant au travail : on ne se sent  vraiment pas bien.
Kevin Courel, opérateur au service production de Tereos-Lillebonne

Près du Havre l'usine Tereos à l'arrêt

VIDEO : le reportage de Bénédicte Drouet et Anne-Laure Meyrignac (montage : Cécile Garzena)

 

Tension entre salariés

L'arrêt de la production à l'usine de Lillebonne du groupe Tereos  par une cinquantaine de salariés engendre de vifs échanges entre grévistes et non-grévistes. Ces derniers ne comprenant pas qu'on en arrive là et préconisant plutôt le dialogue et l'écoute pour améliorer la situation des opérateurs de production.

La direction, après une première rencontre infructueuse avec les grévistes lundi, recevait hier (mercredi 10 juin 2020) les syndicats. La réunion n'a permis aucune avancée significative et la grève continue.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine mouvement social économie social industrie seveso biocarburants environnement