Le Havre 2020, ou l’histoire d’une ville qui a réussi sa mue

La ville du Havre est aujourd'hui une des villes les plus attractives et dynamiques du territoire normand. / © Pixabay
La ville du Havre est aujourd'hui une des villes les plus attractives et dynamiques du territoire normand. / © Pixabay

Le Havre a su saisir les opportunités pour rayonner en Normandie et à l’international avec une identité sans pareille. Elle nous est racontée par Olivier Bouzard, un Havrais amoureux de sa ville et qui aime la partager au quotidien.

Par Olivier Couvreur

Appelez-la "LH"

Dans un contexte régional où deux grandes villes sont déjà très présentes avec Caen et Rouen, Le Havre cultive son identité et ses particularités. Celles d’une ville portuaire maritime et industrielle aujourd'hui terre... et mer d'innovation. Elle avait beaucoup de terrain à conquérir sur le plan urbain, sur le plan maritime, sur le littoral... Elle a su se transformer pour afficher aujourd'hui un visage résolument nouveau.  

J’étais sensible à la dynamique qui régnait au Havre et j’avais envie de m’y inscrire. Ça bougeait dans tous les sens sur le plan culturel, touristique, économique... Après un passage en Allemagne, j'ai voulu revenir pour participer à ce mouvement. 
Olivier Bouzard, Havrais et greeter

 
Voir cette publication sur Instagram

Up #3, Le Havre. by Lang & Baumann. #500ansduHavre

Une publication partagée par Olivier Couvreur (@ocouvreur) le


Un greeter au Havre

Les greeters sont des habitants bénévoles qui font visiter leur ville à leur façon. Leur public ? Des locaux qui veulent la découvrir différemment, en connaître des aspects qu'ils n'auraient pas forcément découvert par eux même...
 
Au Havre, il sont 17 greeters à faire suivre dans leurs pas quelques 250 personnes chaque année.
"Il y a les gens qui découvrent véritablement la ville, qui ne connaissent pas l'architecture contemporaine et la reconstruction du Havre", nous explique Olivier Bouzard, qui a lancé le mouvement des greeters dans la ville. Il y a aussi ceux qui veulent en savoir plus que ce qu’ils connaissent.

On peut leur montrer d’autres aspects de la ville qui sont méconnus comme le côté littoral avec la plage, les vieux quartiers, les quartiers hauts avec des installations comme le jardin suspendu... tout ce qui fait que Le Havre n’est pas qu’une ville mais aussi un lieu de loisirs où il y a beaucoup de nature...

"Et puis il ne faut pas oublier le patrimoine ancien qui a subsisté aussi du Havre en centre ville, avec des témoignages du 16e siècle à nos jours", souligne notre greeter féru d'histoire.

Contagieuse curiosité

Le côté magique et attractif du Havre aujourd’hui, c'est déjà la reconnaissance par l’Unesco du centre ville reconstruit. Cela a fait bouger les lignes non seulement à l’extérieur mais aussi dans l’esprit des Havrais.

Je pense que l’identité d’une ville se bâtit surtout sur l’idée que ses propres habitants en ont.
Avant on était un peu honteux de dire qu’on habitait au Havre. Aujourd’hui ce n’est plus le cas.

Du coup, il en découle une curiosité des gens qui voient qu’on parlent du Havre dans les médias et qu’on en parle positivement... ils se disent « tiens pourquoi ne pas venir voir », il quand ils viennent il y a vraiment cet effet de surprise qui joue alors totalement à fond en faveur de la ville du Havre.
 
Il y a aussi des événements comme les 500 ans de l’acte de naissance de la ville. On ne pouvait rêver mieux pour remettre en avant l’identité historique et actuelle de la ville. Une belle reprise de confiance que le Havre peut avoir en elle.
Il y a aussi la Transat Jacques Vabre, où son identité portuaire et maritime et son histoire de négoce du café est mise en valeur et en avant.
Ce sont des moments de communion pour les havrais qu’ils s’approprient avec joie mais aussi pour les visiteurs qui vont découvrir d’abord des bateaux puis tout un environnement autour de ces bassins avec le patrimoine des docks et qui vont aller un peu au delà, à la découverte du patrimoine et du centre ville havrais.
 

Containers

La catène de containers, c'est tout un symbole.

Le Havre a généralement été critiqué parce qu’on y voyait une ville en béton et donc une ville grise. Or le postulat est déjà faux, puisque le béton utilisé par Perret est un béton coloré qui se colore aussi au gré des lumières de la journée.
  

Le fait d’avoir apporté cette catène de containers, cette double chaîne de containers qui s’entrecroisent, en couleurs, est un appel visuel très important. Ça marque la puissance du container, cet élément symbolique du port du havre ultra dynamique.

 


Le Havre 2020

C’est moderne. C’est une ville qui continue d’être à la pointe et qui va l'être encore plus puisqu'elle a été reconnue comme une ville d'innovation par l'Etat avec le projet Smart Port City dont l'ambition est de créer le fonctionnement d'une ville et d'un port du futur. 
 


Edouard Philippe, ambassadeur

Ce qu'en dit, avec un certain recul, Olivier Bouzard :

Il est clair que le Premier Ministre a une personnalité qui dépasse le Havre. Il y a une vraie affection des Havrais pour leur ancien maire malgré le fait qu'il ne soit pas du même bord politique que la majorité des Havrais qui sont plutôt de gauche. On sait que c'est quelqu'un qui est foncièrement attaché à sa ville d'origine (son père était docker, sa mère y était professeure).

Quels enjeux pour les municipales de 2020 au Havre ? 

Quand on lui pose la question, notre Havrais pense à des enjeux de transformation : "Le Havre est dans une dynamique depuis plus de 20 ans qui a conduit à ce qu'elle est aujourd'hui, on est dans une société et un monde qui se transforment énormément, il y a des enjeux d'innovation autour de la ville et du port, des enjeux autour de l'écologique et la présence de nombreux sites Seveso qui pose aussi beaucoup de questions..."

Et de conclure que selon lui, "il va falloir répondre à comment rendre la ville plus agréable à vivre pour ses habitants mais aussi et plus vertueuse pour attirer encore plus de nouveaux habitants"

Sur le même sujet

Les + Lus