• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Le Havre : le député Jean-Paul Lecoq (PCF) demande la nationalisation du cimentier Lafarge

© France 3 Normandie
© France 3 Normandie

Le député communiste de Seine-Maritime, Jean-Paul Lecoq, souhaite la nationalisation du groupe cimentier Lafarge à qui on reproche d'avoir entretenu des relations avec daeche en Syrie.

Par Jean-Luc Drouin

L'annonce de Jean-Paul Lecoq en faveur d'une nationalisation du cimentier Lafarge, qui aurait entretenu des liens avec les terroristes du groupe daeche pour continuer à faire fonctionner son usine en Syrie, n'est pas, selon lui, une mesure de rétorsion.

Le député communiste précise que "punir, c'est le rôle de la justice. Moi, ce que je veux à travers cette disposition, c'est que l'on préserve l'outil de travail du groupe cimentier et les emplois en France".

Cette demande faite au gouvernement français, "ne serait que temporaire", précise le député.

Parallélement Jean-Paul Lecoq a saisi la commission des affaires économiques afin d'auditionner le cimentier.




VIDEO : le reportage d'Isabelle Ganne et Manon Descoubes avec les interviews de :
  • Jean-Paul Lecoq député PCF
  • Philippe Jinner, commission du suivi du PSE

Jean-Paul Lecoq veut nationaliser Lafarge


Sur le même sujet

Basket : la belle soirée de Rouen Métropole

Les + Lus