Le Havre : important incendie dans un entrepôt, des riverains évacués et des pompiers toujours mobilisés le lendemain

Important dégagement de fumée ce samedi 24 octobre 2020 dans le quartier de Caucriauville après l'incendie des locaux Fralib avenue du 8 mai 1945. Le feu toujours pas éteint le lendemain midi.

 

Le Havre - 15h : incendie avenue du 8 mai 1945 au Havre à 15h
Le Havre - 15h : incendie avenue du 8 mai 1945 au Havre à 15h © Medhi Weber / France Télévisions
Un important incendie s'est déclaré un peu après 13h le samedi 24 octobre 2020 dans la ville haute du Havre, dans le quartier de Caucriauville.
Ce dimanche midi les pompiers étaient encore sur place ( > lire plus bas ) et le feu n'était pas encore éteint. ► 16h30 - La préfecture de Seine-Maritime indique dans un communiqué qu'il n'y a "aucune victime pour l'heure" et que le feu ne menace aucune habitation. Cet incendie génère un important panache de fumée, aussi, par précaution, les services de secours ont procédé à l'évacuation d'une centaine de personnes dans les  habitations des alentours.
Un important dispositif est déployé par le service d'incendie et de secours de Seine-Maritime (SDIS 76) puisque "94 ompiers sont déployés à ce stade, afin de circonscrire cet incendie au plus vite."
Par ailleurs, le préfet de la région Normandie, préfet de la Seine-Maritime invite à la plus grande prudence dans ce secteur.Le feu est parti des entrepôts de l'ancienne usine Fralib fermée en 1997. Cette entreprise travaillait pour les marques de thé Lipton et Eléphant.

D'importants moyens de secours sont déployés autour du sinistre.
La circulation du tramway B est arrêtée dans le secteur de cet incendie : le terminus Pré Fleuri est reporté à la station Schuman.

Fumées noires

► 18H30 - 102 pompiers et 45 véhicules mobilisés sur place. Le feu est circonscrit mais devrait mettre encore plusieurs heures avant d'être éteint. 150 habitants de la zone ont été évacués par précaution.
Une enquête est en cours pour tenter de déterminer l'origine de cet incendie.

Les différents textiles génèrent cette fumée.
L'opacité des fumées est liée au taux de carbone dans les fumées et les textiles peuvent effectivement provoquer des fumées noires."

Commandant Chris Chislard, porte-parole du SDIS 76

Des relevés et mesures de l'air ont révélé que ces fumées ne présentaient pas de toxicité particulière, même si, bien sûr, si il est toujours dangereux de respirer de la fumée...

►19h40 - La préfecture de Seine-Maritime annonce que l'incendie est dorénavant maîtrisé et que les personnes évacuées de leur domicile se trouvant au plus proche, ou dans l'axe du panache de fumée, ont été invitées à rentrer chez elles.

Néanmoins, la mairie du Havre laisse à disposition des personnes qui le souhaiteraient le gymnase pour y passer la nuit.
Les mesures de l'air effectuées permettent de confirmer l'absence de danger. Les fumées qui persistent peuvent cependant représenter une gêne olfactive.

Les moyens des pompiers présents sur place continuent leurs efforts pour finaliser l'extinction de l'incendie et empêcher tout nouveau départ de feu.

Un stock de tissus ?

► 16h45 - Selon une information recueillie sur place par l'équipe de la rédaction de France 3 Normandie, les entrepôts n'étaient pas complétement désaffectés : une partie aurait été louée à une entreprise textile qui y stockait des vêtements, d'où la fumée noire…

Important périmètre de sécurité

Situés à proximité des locaux en feu, deux immeubles d'habitations ont été évacués.
Un périmètre de sécurité a été mis en place et la police du Havre demande aux automobilistes d'éviter le secteur.

Plus de 30 policiers sont mobilisés pour bloquer les axes adjacents sur un périmètre de plus d'un kilomètre autour du lieu de l'incendie.

► 15h40 - Ce sont près de 200 personnes qui seraient évacuées : les pompiers ont demandé à la mairie de mettre à disposition des gymnases pour accueillir "jusqu'à 200 à 300 personnes".
 
intervention des pompiers au Havre dans le quartier de Caucriauville le samedi 24 octobre 2020 un peu après 15h
intervention des pompiers au Havre dans le quartier de Caucriauville le samedi 24 octobre 2020 un peu après 15h © Medhi Weber / France Télévisions

L'hélicoptère Dragon 76 de la protection civile a survolé l'incendie :
Le Havre- 24 octobre 2020 : l'incendie vu du ciel
Le Havre- 24 octobre 2020 : l'incendie vu du ciel © Sécurité Civile 76

Toute la nuit sur place

Les pompiers sont restés toute la nuit de samedi à dimanche pour finir d'éteindre le feu qui continait à l'intérieur de l'entrepôt où étaient entassée une très grande quantité de cartons contenant des vêtements. 
La progression des pompiers  à l'intérieur du bâtiment s'est avérée très difficile, voire impossible à certains endroits car la charpente est tombée et le toit s'est écroulé. 
Plusieurs dizaines de pompiers ont quitté les lieux  entre 3 et 4 heures du matin. D'autres ont pris le relais et étaient encore en intervention ce dimanche matin. 

Toute la journée de dimanche

A 11h30, le CODIS 76 indiquait que le feu n'était toujours pas éteint et qu'une vingtaine de pompiers étaient toujours sur place pour l'extinction totale des différents foyers. L'intervention va durer une grande partie de la journée. Les travaux de déblaiement ont débuté ce matin avec des engins de chantier. 

A la même heure, la préfecture de Seine-Maritime indiquait  dans un commmuniqué que "cette maitrise de l'incendie a fait disparaître durant la nuit le panache de fumée qui se dégageait des foyers" et qu'il ne demeure en cette fin de matinée que des fumées résiduelles.
Les personnes à qui il avait été proposé d'être hébergées pour la nuit grâce à des moyens mis à disposition par la mairie vont pouvoir regagner leurs habitations. Cette réintégration est en cours.

L'entrepôt était à usage de produits textiles sur 15 mètres de hauteur et sur l'ensemble de sa superficie.
Il n'était donc pas désaffecté et il y avait effectivement une entreprise qui travaillait à l'intérieur."

Commandant Chris Chislard, porte-parole du SDIS 76

Foyers éteints

► Dimanche 25 octobre – Tous les foyers sont éteints.  Les pompiers ont terminé leur intervention un peu après 20h. Ils ont utilisé un drone équipé d'une caméra thermique et un engin de chantier.
L'entrepôt est sécurisé et surveillé.
Une entreprise de démolition doit intervenir ce mardi. Une enquête est en cours pour tenter de déterminer les causes de cet incendie dans lequel plus de 110.000 mètres cube de marchandises textiles ont brûlé.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers baie de seine