Honfleur : morne arrière-saison touristique dans la cité des peintres

Les Anglais et les touristes d'Europe du nord manquent en cette mi-octobre. Les hôteliers et commerçants espèrent que les franciliens vont avoir envie d'un bol d'air normand pour les vacances de la Toussaint. 

Le bassin à Honfleur le 16 octobre 2020
Le bassin à Honfleur le 16 octobre 2020 © France Télévisions

L'été fut bon pour les professionnels du tourisme à Honfleur. Mais depuis mi-septembre, c'est le creux de la vague surtout en semaine.

Les Anglais dissuadés de traversée la Manche à cause de la quarantaine imposée par leur gouvernement, les retraités plus réticents à circuler font défaut.

Sur le célèbre bassin, des restaurants enregistrent une baisse de 50% de leur chiffre d'affaire depuis septembre. Les commerces de souvenirs et de douceurs normandes pâtissent aussi de la situation. En septembre, les hôtels auraient enregistré 60% de taux d'occupation. 

Les vacances de la Toussaint sont attendues. Le gouvernement n'a pas prononcé de restrictions de circulation. Les Franciliens pourraient avoir envie de respirer et de vivre une parenthèse sans couvre-feu.


"On n'a pas les Anglais, de Hollandais, d'Italiens. Les gens sortent moins même les week-ends c'est plus dur"
une restauratrice du bassin de Honfleur

 
A Honfleur, l'activité touristique au ralenti


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus/covid-19 santé société