"Il fait 9 degrés dans les salles de classe" : des parents d'élèves alertent sur la température dans ce collège

Problème de chauffage, portes des toilettes cassées... Les parents d'élèves du collège des Acacias au Havre déplorent les locaux en préfabriqué dans lesquelles les 350 élèves ont été déplacés en attendant la fin des travaux.

Depuis la rentrée de septembre 2023, les élèves et personnels du collège Les Acacias au Havre (Seine-Maritime) ont été déplacés dans un bâtiment préfabriqué.

Leur établissement va subir début 2024, de vastes travaux de désamiantage avant une phase de reconstruction prévue pour 2025. Mais depuis quelques semaines, élèves et professeurs se plaignent du froid dans les salles de classe provisoires.

"Les professeurs ont des thermomètres, il fait 9 degrés dans les salles de classe."

Le groupe de parents d'élèves

"Mon fils me dit que, que ce soit dehors ou à l'intérieur de l'établissement, il ne voit pas de différence de température. Les élèves n'arrivent pas à se réchauffer, ils gardent leur manteau en classe", poursuit une mère d'élève, dont le fils est en classe de 4e.

La raison selon ce groupe de parents d'élèves : une très mauvaise isolation et des radiateurs "grille-pain" qui empêcheraient de chauffer convenablement les locaux. 

Un courrier des parents d'élèves

Plusieurs parents d'élèves ont rédigé un courrier qu'ils enverront cette semaine au Département de la Seine-Maritime. "Ils nous ont dit que les travaux dureraient au moins trois ans, mais ce n'est pas possible, on ne peut pas continuer comme ça", déplore le groupe de parents d'élèves.

Les locaux provisoires, situés à deux kilomètres du collège d'origine, ont déjà servi aux élèves et personnels du collège Romain-Rolland pendant plusieurs années. Mais selon les parents d'élèves, les mêmes problèmes de chauffage avaient déjà été relevés.

D'autres problèmes constatés

Et visiblement, le chauffage n'est pas le seul problème dans ce collège provisoire. En effet, depuis juin, les portes des toilettes ne ferment pas. Malgré une demande, du proviseur au Département, de les faire réparer avant la rentrée, celles-ci ne ferment toujours pas.

De plus, depuis la tempête Ciaran, le 1er novembre dernier, la tonnelle qui servait de préau, s'est envolée et n'a pas été remplacée. Les élèves ne peuvent donc plus s'abriter dans la cour. "Ils passent la récréation dans les couloirs du coup", racontent les parents d'élèves.

Sollicité par France 3 Normandie, le Département de la Seine-Maritime indique que "le collège provisoire des Acacias fonctionne via un système de chauffage électrique géré directement par l’établissement. Le département accompagne l’établissement dans les bons réglages permettant la maîtrise de ses coûts énergie et un juste chauffage".