Le Havre : deux nouveaux remorqueurs de haute mer pour les Abeilles

Au Havre (Seine-Maritime) la société Abeilles International a acquis deux navires spéciaux pour les transformer en remorqueurs d'intervention d'urgence, d'assistance et de sauvetage à Toulon et Boulogne-sur-Mer.
Le Havre – Septembre 2021 : les deux remorqueurs de haute mer achetés par Les Abeille International avant les travaux de transformation
Le Havre – Septembre 2021 : les deux remorqueurs de haute mer achetés par Les Abeille International avant les travaux de transformation © Danilo Commodi / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

Spécialisée dans le remorquage depuis 1864, si la société Les Abeilles est basée au Havre (Seine-Maritime), elle intervient sur tout le littoral français. C'est cette société qui est missionnée par la Marine nationale pour armer les remorqueurs d’intervention d’assistance et de sauvetage. Des navires qui, 24h/24 et 7 jours sur 7 sont prêts à partir en mer pour éviter des catastrophes comme les marées noires.

Après plus de 40 ans de service, deux de ces remorqueurs de haute mer, l'Abeille Flandre à Toulon et l'Abeille Languedoc à Boulogne-sur-Mer devaient être remplacés.

Après avoir remporté l'appel d'offres pour ces deux nouveaux remorqueurs, la société havraise a fait l'acquisition auprès de la société norvégienne Siem Offshore de deux puissants navires spécialisés dans l’assistance aux plateformes pétrolières. Le "Garnet" et le "Diamond".
Longs de 91 mètres, ils peuvent naviguer à une vitesse supérieure à 17 nœuds, peuvent tracter plus de  280 tonnes et ont la particularité d'avoir une motorisation à faible taux d’émission de gaz polluants.

Un critère environnemental qui a fait la différence comme l'explique la présidente d'Abeilles :
"Ces navires sont hybrides : ils marchent à l'électricité et au gasoil, et c'est plutôt rare. Ce sont des remorqueurs, pas des bateaux de plaisance, donc on a besoin de puissance."

Généralement, ce sont des navires qui sont plutôt consommateurs. Donc là, nous sommes ravis d'avoir de l'hybride parce qu'on n'a pas besoin de cette puissance au maximum constamment."

Samira Draoua,
présidente de la société  Abeilles International

durée de la vidéo: 01 min 46
VIDEO – Le Havre : deux nouveaux remorqueurs de haute mer pour Abeilles International

Des travaux de transformation

Acquis pour la somme de 42 millions d'euros, ces deux navires norvégiens ont été livrés en juin 2021 à la société Abeilles International. Ils ont passé deux mois et demi dans le port du Havre où leur transformation de navires offshore releveurs d’ancre  en remorqueurs d'intervention d’assistance et de sauvetage a été étudiée et planifiée. car leurs missions futures sont complexes et variées :
"On peut tracter tout type de navire. Ce qui est le plus délicat à tracter dans nos missions, ce sont les très gros pétroliers et les très gros porte-conteneurs."

Nous, on commence à travailler dès que les conditions météorologiques deviennent dantesques. Nos missions ? L'assistance aux navires, la lutte anti-pollution, la lutte anti-incendie, le secours aux naufragés…"

Pascal Potrel,
directeur général de Abeilles-Groupe Econocom

Après leur séjour dans le port du Havre, ces deux navires hors du commun sont partis en septembre vers un chantier naval allemand pour plusieurs mois de travaux. A leur retour, ils seront parmi les remorqueurs d’assistance les plus puissants au monde pour des missions telles que la récupération de grande ampleur de naufragés, la lutte contre les incendies et les voies d’eau, et l’intervention en milieu toxique.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine transports maritimes économie transports mer