Le Havre : le bassin extérieur des Bains des Docks rouvrira le 8 mars

Fermé depuis le 30 octobre dernier, le centre aquatique rouvre ses portes à compter du lundi 8 mars 2021 dans le cadre d'un protocole sanitaire renforcé. Seul le bassin extérieur sera accessible au public. 

La piscine du Havre "Les Bains des Docks".
La piscine du Havre "Les Bains des Docks". © France 3 Normandie

Les longueurs vous manquent ? Les nageurs amateurs ou aguerris pourront retourner à la piscine des Bains des Docks, au Havre (Seine-Maritime) à partir du lundi 8 mars 2021. Dans un premier temps, seul le bassin extérieur sera accessible au public.

Un protocole sanitaire renforcé

Un protocole sanitaire renforcé sera mis en place, en lien avec l'Agence Régionale de Santé (ARS Normandie), pour permettre l'utilisation du bassin dans le cadre du respect des gestes barrières. Les nageurs devront respecter les règles mises en place pour limiter le risque de propagation du virus de la Covid-19 :

Une dérogation accordée par la préfecture

Les piscines sont actuellement fermées depuis fin octobre pour restrictions sanitaires. Seuls les établissement de type PA (pour plein air) sont autorisés à accueillir du public. Malgré son bassin extérieur de 50m, le complexe aquatique des Bains des Docks n'était jusqu'ici pas autorisé à ouvrir. C’est pourquoi la Communauté urbaine du Havre a sollicité la Préfecture, qui lui a accordé une dérogation lui permettant d’exploiter le bassin extérieur. Les autres bassins, en intérieur, restent inaccessibles jusqu'à nouvel ordre.

Jusqu'au 31 mars un tarif spécial sera appliqué pour les adultes (4,40 € contre 4,90 € en temps normal) et les étudiants (2 € contre 4,40 € en temps normal). Le 3 avril, l'entrée sera gratuite. Les Bains des Docks seront ouverts du lundi au dimanche de 10h à 17h30.

Jusqu'ici, seul le bassin extérieur de la piscine sur l'Île Lacroix à Rouen était accessible au public en Seine-Maritime. Pour les plus craintifs, reste l'option de la piscine conteneur, à condition d'avoir un jardin et de la place !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sport