Ligue 1. Enfin, Le Havre retrouve le chemin de la victoire au meilleur des moments

Après sept matchs sans victoire, le Havre est parvenu à retrouver la clef du succès. Grâce à un but d'Opéri, les Ciel et Marine ont battu Toulouse pour le compte de la 25e journée de Ligue 1. La zone rouge s'éloigne un peu, à temps avant d'affronter les concurrents au maintien.

Un véritable ouf de soulagement. Ce dimanche 10 mars 2024, Le Havre a mis fin à une série noire de deux mois sans victoire en battant Toulouse (1-0). Dans un match où le HAC s'est procuré davantage d'occasions que son adversaire occitan, la lumière est venue d'un défenseur.

C'est le latéral gauche Christopher Opéri qui est parvenu à battre Guillaume Restes à l'heure de jeu (1-0, 60e) après une excellente récupération haute du capitaine Arouna Sangante. Auparavant, Joujou et Bayo, sur le poteau, avaient manqué de précision pour battre le portier du Téfécé. 

Une solidité retrouvée

S'ils n'ont pas été ultra-réalistes offensivement face aux Toulousains, les Hacmen ont retrouvé la solidité défensive qui avait été la clef de voûte de leur redressement à l'automne (un but encaissé en six matchs).

Surtout, pour la première fois depuis le 26 novembre, Arthur Desmas et ses coéquipiers sont parvenus à garder leur cage inviolée. "On avait envie de faire un clean-sheet, celui-là est important, s'enthousiasme le gardien havrais sur Prime Video. J'ai senti une équipe solidaire, on n'a pas fait d'erreur et on a réussi à marquer au bon moment". 

Un seul but a donc suffi au bonheur du peuple seinomarin, dans un stade Océane encore pleinement garni. Les joueurs ont été exceptionnels aujourd'hui, se satisfait Luka Elsner. Ils ont mérité de l'emporter tant sur le contenu que sur l'énergie. C'est top, parce que ce rebond va nous faire du bien. Au classement, le HAC remonte à la 12e place, avec deux points d'avance sur le barragiste et quatre sur premier relégable. Pour autant, l'entraîneur slovène ne s'enflamme pas. 

C'est une piece du puzzle, mais il y en a encore à poser. Dans ce mode de survie, il faut être prêt mentalement à tenir cette tension, et nous y sommes préparés. 

Luka Elsner, entraîneur du Havre AC

Prime Video

Car si les Ciel et Marine restaient sur quatre défaites et un nul, il est nécessaire de rappeler qu'ils ont eu à grimper l'Everest depuis début février, affrontant tour à tour Monaco (3e), Rennes (7e), Lille (5e), Reims (9e) et Brest (2e). 

Un prochain mois déterminant dans la course au maintien

En battant Toulouse, le HAC amorce parfaitement le virage vers un prochain mois de compétition qui le verra affronter presque exclusivement des concurrents pour le maintien. Hormis Lens, les Havrais  défieront Clermont (18e), Montpellier (13e), Nantes (15e), et Metz (17e). 

Espérons que cette "redescente de la montagne" soit couronnée de succès. Ce qui est certain, c'est que l'équipe s'y est préparée. "On s'est réuni en début de semaine, et on s'est dit qu'un nouveau championnat commençait, raconte Christopher Opéri. Il reste dix batailles, à nous d'aller chercher les choses. Si on applique cet état d'esprit, et cette envie, je pense qu'on va y arriver

Premier élément de réponse dans une semaine, à Clermont, sur la pelouse de la lanterne rouge. Une victoire en Auvergne donnerait au Havrais treize longueurs d'avance sur la dernière place, autrement dit l'assurance de s'enlever du pied l'épine que représente l'un des deux tickets vers la descente directe en deuxième division.