Un livre illustré raconte l'engagement d'un syndicaliste résistant havrais : Henri Gautier

Sébastien Vassant et Jessie Magana retracent, en mots et en images, la vie d'Henri Gautier. Ce syndicaliste-résistant grandit au Havre au début du 20ème siècle avant de partir pour Paris. Ce militant du syndicat CGT des métaux sera déporté en camp de concentration où il est mort en 1945.
 
"d'espoir et d'acier", la vie d'Henri Gautier, métallo et résistant
"d'espoir et d'acier", la vie d'Henri Gautier, métallo et résistant
Michèle Gautier a aujourd'hui 82 ans. Elle a vu pour la dernière fois son père quand elle avait 6 ans, dans le camp d'internement de Châteaubriant, près de Nantes. C'est là qu'étaient faits prisonniers par la police de Vichy, entre autres, des militants et syndicalistes français. Henri Gautier était l’un des dirigeants du puissant syndicat CGT des métaux. Après le Front Populaire, il coordonnait les premières actions sociales du syndicat pour améliorer le sort des ouvriers (Maison de métallos, parc de loisirs de Ballet…)

j'avais 6 ans quand j'ai vu mon père pour la dernière fois
 

Malgré une première évasion du camp de Châteaubriant, le métallo n’échappa pas à la déportation dans les camps nazis. Sa dernière étape fut Monowitz, un camp annexe d’Auschwitz.
L’institut d’histoire social de la CGT et les éditions de l’atelier ont demandé à l’autrice Jessie Magana et au dessinateur Sébastien Vassant de retranscrire la vie du résistant.

Reportage de Danilo Commodi, Hervé Guiraudou et Rozenn Méheust avec des interviews de
- Michèle Gautier, fille d’Henri Gautier
- Jessie Magana, autrice de « D’espoir et d’acier »
 
durée de la vidéo: 02 min 03
Livre sur Henri Gautier, syndicaliste-résistant
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
baie de seine sorties et loisirs livres culture résistance histoire seconde guerre mondiale