Route du Rhum : le normand Manuel Cousin a réparé à Camaret-sur-Mer et devrait reprendre le large ce week-end

Le skipper normand Manuel Cousin, actuellement engagé sur la Route du Rhum, avait dû se dérouter vers Camaret-sur-Mer, à la pointe du Finistère, pour réparer un hook de safran. Il a annoncé pouvoir repartir ce week-end.

"Safran réparé ! Groupe Sétin repartir sur la Route du Rhum samedi ou dimanche prochain." C'est ce qu'a annoncé le skipper normand Manuel Cousin sur son compte Twitter mercredi. 
 



Pour sa première Route du Rhum, Manuel Cousin avait subi une avarie moins de 24 heures après le départ de la course sur son Imoca Groupe Setin.
 

Une avarie "mineure" sur le hook de safran tribord


Le cinquantenaire normand qui vient de passer professionnel avait pourtant bien réussi son départ, mais son problème technique "au niveau de son hook de safran tribord" l'a obligé à se dérouter vers le port le plus proche, en l'occurrence celui de Camaret-sur-mer, à la pointe du Finistère, où il se trouve actuellement.
 ​​​​​​
Selon le site internet de la course, "dans la nuit [de dimanche à lundi], le skipper de Groupe Setin a constaté à plusieurs reprises que son safran tribord se relevait intempestivement suite à un problème de hook (blocage de la tête de safran) qu’il ne peut réparer seul. Il compte solutionner le problème pour repartir mercredi après le passage du front".

Au final, ce souci ne remet pas en cause ses chances de rallier Pointe-à-Pitre en Guadeloupe mais il devra attendre samedi ou dimanche pour repartir.

Cette perte de temps lui aura évité de gérer la grosse dépression qui est arrivée sur la flotte, avec des creux de 8 mètres en pleine mer.

Plusieurs bateaux ont déjà été victime de casse comme le montre cette carte, avec de nombreux skippers qui ont rejoint des ports.
 

Nous avions suivi Manuel Cousin, le seul skipper Haut-normand de cette Route du Rhum, au moment de la mise à l'eau de son bateau au printemps.
 


 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité