Marnière ou bétoire, un effondrement de sol au pays de Caux

La terre s'est dérobée dimanche 26 janvier en pleine journée / © O. Journiat/France Télévisions
La terre s'est dérobée dimanche 26 janvier en pleine journée / © O. Journiat/France Télévisions

A Manneville-la-Goupil, au coeur du pays de Caux, un trou est apparu dans un champs. Il mesure environ 10 mètres de long. Une déviation routière a été mise en place et la cavité est sous surveillance. 

Par Sylvie Callier


Dimanche 26 janvier, le témoin de l'effondrement se souvient. Il faisait beau, il allait élaguer un arbre. Dans le champ voisin, le sol s'est ouvert. Un trou  de plus en plus grand s'est formé au fil des heures. Les pompiers sont arrivés.

Pas de victime et ici au Pays de Caux, les élus connaissent la marche à suivre. Les effondrements de sol surviennent régulièrement. A Manneville-la-Goupil, une cavité s'était creusée près de l'école en 2013.

 La plupart du temps, ce sont des marnières (liées à d'anciennes carrières de craie). Il y a aussi une autre "spécialité"normande, la bétoire, un puits naturel, en entonnoir. 

A Manneville-la-Goupil, le BRGM (bureau de recherche géologique et minière) va explorer cette nouvelle cavité et évaluer les risques. La route départementale 52 est provisoirement déviée. Les habitants des 2 maisons les plus proches vont pouvoir retourner chez eux. 
 

Le pays de Caux c'est du gruyère, on ne sait pas si c'est une marnière, un affaissement, une bétoire. A l'origine, il y avait un puits mais je ne suis pas spécialiste en la matière


(Christian Solinas, premier adjoint au Maire)

 
Au pays de Caux, le sol s'effondre à Manneville la Goupil
Reportage de M. Benoist et O. Journiat

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus