Municipales 2020 au Havre. Edouard Philippe : "Etre maire, c'est ce que j'aime, c'est ce que je veux faire"

INTERVIEW - Invité du JT de France 3 Normandie ce mardi 16 juin 2020, le Premier ministre Edouard Philippe a souligné son attachement à la ville du Havre et son envie d'en poursuivre la construction, tout en restant, pour l'instant, investi dans la mission confiée par le chef de l'Etat


 

Candidat au Havre, le Premier Ministre Édouard Philippe était l'invité du 19/20 de France 3 Normandie, mardi 16 juin 2020, quelques jours avant le second tour des élections municipales 2020.
Candidat au Havre, le Premier Ministre Édouard Philippe était l'invité du 19/20 de France 3 Normandie, mardi 16 juin 2020, quelques jours avant le second tour des élections municipales 2020. © Olivier COUVREUR / France Télévisions

Reporté après la crise sanitaire du Coronavirus et le confinement, le second tour des élections municipales 2020 aura lieu le dimanche 28 juin.

C'est dans ce contexte inédit qu'Edouard Philippe, arrivé en tête du premier tour au Havre, a relancé hier sa campagne sur les réseaux sociaux avec une vidéo et une voix off au ton grave :

Nous allons avoir besoin de donner le meilleur car les semaines, les mois, peut-être les années qui viennent, vont être difficiles".

Edouard Philippe

 

Edouard Philippe en direct sur France 3 Normandie

Le contexte de la campgagne de ce second tour était au menu de cette interview dans le 19|20 : de quelle façon sa cote de popularité en tant que Premier ministre, à la sortie de l'épisode du confinement, va-t-elle influer sur sa position de candidat aux élections municipales ?  Comment envisage-t-il, comme l'a annoncé Emmanuel Macron, le renforcement du rôle des élus locaux ? Comment peut-on faire campagne au Havre lorsqu'on est Premier ministre "à temps plein" ? 

Mais Grégory Thélu a tout d'abord demandé  au candidat Edouard Philippe ce qu'il avait à dire aux soignants en colère qui manifestaient ce mardi , et notamment au moment même de cet entretien, devant l'hôtel de ville du Havre.

Réponse du Premier ministre :

"J'entends parfaitement ce qu'ils disent,je les entends,  je les comprends et nous avons engagé une discussion, le Segur de la santé. L'objectif c'est d'aller vite et c'est d'avoir une réponse très massive et très significative et le plus tôt possible. Les discussions avancent bien. Et quand le président de la République fera des annonces, tout le monde aura le sentiment que nous avons entendu, que nous avons compris et que nous agissons."

16 juin 2020 -19h - Mobilisation de plus de 1000 personnes (soignants et citoyens) devant l'hôtel de ville du Havre pour défendre l'hôpital public
16 juin 2020 -19h - Mobilisation de plus de 1000 personnes (soignants et citoyens) devant l'hôtel de ville du Havre pour défendre l'hôpital public © Eric Proença Pina / France Télévisions

Maire dès juillet 2020 ?

Edouard Philippe, évoquant sa singulière situation d'un chef de gouvernement qui est en même temps candidat aux municipales, a rappelé son attachement au Havre :

Tout le monde connaît la situation : je suis Premier ministre. 
Le président de la république m'a confié une responsabilité, je l'exerce du mieux que je peux. Je me présente aux élections municipales pour être maire. Parce que c'est ce que j'aime, parce que c'est ce que je veux faire, parce que je pense que je peux être utile au Havre"

Edouard Philippe, le 16 juin 2020

Quant à un possible remaniement et un changement de Premier ministre dans les semaines à venir, Edouard Philippe a expliqué qu'il envisageait les deux possibilités : rester à Matrignon ou revenir à l'hôtel de ville du Havre : 


"Le président de la République a indiqué qu'au mois de juillet, il y aura une nouvelle étape. Si, il pense que dans cette nouvelle étape, je peux apporter quelque chose, s'il pense que je peux aider : je ne me défilerai pas parce qu'on ne se défile pas quand le Président vous demande quelque chose." 

"Mais, s'il choisit quelqu'un d'autre pour incarner le changement, et c'est parfaitement son droit, c'est parfaitement sa responsabilité, alors, en toute loyauté ça ne posera aucun problème et je pourrai redevenir maire si les Havraises et les Havrais me font confiance. Ce qui, quand vous connaissez mon attachement à la ville et combien j'ai aimé cette période de 2010 à 2017 ne me posera, vous l'imaginez bien, non seulement aucun problème, mais me réjouira !"

Municipales 2020 au Havre : Edouard Philippe en campagne pour le 2e tour

 

On ne connaît jamais la date de son départ de Matignon. Et on exerce cette fonction en pensant qu'on agit à très long terme et en sachant qu'on peut partir le lendemain matin.
Et c'est très bien comme ça !

Edouard Philippe, le 16 juin 2020

 

► Retrouvez ici et en un clic tous nos articles sur les élections municipales 2020 en Normandie


Un vote sanction pour Emmanuel Macron ?

Par Xavier Collombier

Les trois mois de réflexion et de confinement, on l'a vu, ont non seulement permis de redistribuer les cartes, mais surtout de refaire de la politique en coulisse avec- qui sait- sans doute l'objectif de voir s'atténuer les effets d'un vote sanction pour le parti du président de la République. Edouard Philippe, aujourd'hui largement plus populaire qu'Emmanuel Macron, part plus que jamais favori au Havre.  Le locataire de Matignon, au début de cette drôle de campagne en janvier, l'a dit et répété "sa seule ambition politique, c'est être maire du Havre".
Ambition confirmée et à traduire aujourd'hui en filigrane, le pourtant chef de la majorité parlementaire -ainsi veut la Vème République, ne dédirait pas ses déclarations d'hier; Philippe ou "la tentation du Havre", c'était sur le plateau de France 3 Normandie.

Edouard Philippe : « Ma seule ambition politique est d’être maire du Havre »

VIDEO : Edouard Philippe le 31 janvier 2020 répondant aux questions de Grégory Thélu

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections baie de seine