Municipales 2020 au Havre : la permanence de campagne d’Édouard Philippe a été taguée

"Dégage Doudou Le Havre est à nous", pouvait-on lire jeudi 13 février sur la façade du bâtiment aux côtés de tracts d'opposants à la réforme des retraites.

Le message "Dégage Doudou Le Havre est à nous" a été inscrit sur la façade.
Le message "Dégage Doudou Le Havre est à nous" a été inscrit sur la façade.
La permanance de campagne du Premier ministre et candidats aux élections municipales au Havre a été taguée jeudi 13 février 2020 par des manifestants. "Dégage Doudou Le Havre est à nous", pouvait-on lire sur la façade recouverte de tracts des opposants à la réforme des retraites.
 
Plus tôt dans la journée de jeudi, des militants CGT avaient envahi l'hémicycle où se tenait le conseil communautaire de la métropole havraise. "Il est évident que certains ne connaissent pas la définition de la démocratie", a dénoncé sur son compte Twitter la députée Agir du Havre, Agnès Firmin le Bodo.
 

Ce vendredi matin, la permanance a été en partie nettoyée. Les tracts et autocollants ont disparu mais l'inscription est toujours présente.

Vendredi 13 février 2020, la façade de la permanence de campagne d'Edouard Philippe en partie nettoyée au Havre.
Vendredi 13 février 2020, la façade de la permanence de campagne d'Edouard Philippe en partie nettoyée au Havre.


Candidat à la mairie du Havre

Après plusieurs mois de suspense, le Premier ministre avait annoncé sa candidature en tête de liste à la mairie du Havre le 31 janvier 2020. "Ma seule ambition politique est d’être maire du Havre.", avait-il déclaré sur notre plateau.
 
En cas d'élection, il souhaite rester à Matignon et laissera donc son fauteuil à l'actuel maire (LR) Jean-Baptiste Gastinne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections