Municipales 2020 : Le Havre, tout savoir sur l'élection (enjeux, candidats, programmes)

7 candidat(e)s se présentent au Havre pour les municipales 2020. / © Google map
7 candidat(e)s se présentent au Havre pour les municipales 2020. / © Google map

Chiffres clés, enjeux, programmes des candidats. Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les élections municipales 2020 au Havre, en Seine-Maritime.

Par Amandine Pointel

Avec la candidature surprise du Premier ministre Edouard Philippe en tête de liste, Le Havre se retrouve sous le feu des projecteurs. En plein mouvement social contre la réforme des retraites, ces municipales 2020 risquent d'être mouvementées dans la ville la plus peuplée de Normandie.

Revoir le débat des candidats

France 3 Normandie vous fait vivre la campagne des municipales 2020. Mercredi 26 février à 21h05, suivez en direct le débat sur les enjeux au Havre, en présence des candidats. 

Durant 60 minutes, Frédéric Nicolas (France 3 Normandie) et Amélie Bonté (France Bleu Haute-Normandie) animeront le débat entre les candidats présents, en direct de SciencePo Le Havre.

Revoir le débat :

Trois maires en trois ans

Aux dernières élections municipales en 2014, Edouard Philippe avait été élu maire du Havre avec 52,04% des voix dès le premier tour. En 2017, il laisse son fauteuil à Luc Lemonier, son premier adjoint, pour rejoindre le gouvernement d'Emmanuel Macron en tant que Premier ministre. Mais en mars 2019,  Luc Lemonier démissionne pour une affaire d'accusations d’envoi de photos intimes de lui à une femme. Il est remplacé par Jean-Baptiste Gastine
 

Quels enjeux aux municipales ?

Avec le taux de chômage le plus élevé de la région (10,4%), l'emploi est l'un des enjeux majeurs de cette campagne. Si Edouard Philippe et Alexis Deck proposent de favoriser la formation des jeunes, Magali Cauchois (Lutte Ouvrière) souhaite "interdire les licenciements".

Autre enjeux : les transports. Jean-Paul Lecoq souhaite la gratuité des transports publics ainsi que la création de parkings relais gratuits en périphérie de la ville avec un système de navette. Une mesure, cependant estimée à 18 millions d'euros, selon une évaluation faite par la Mairie. 
 

Sans surprise, l'écologie figure également parmi les enjeux de ces municipales. Des tonnes de déchets jonchent les falaises de Dollemard depuis plus de 30 ans. La ville du Havre a pour projet de s'en débarrasser. Le chantier pourrait coûter entre 7 et 15 millions d'euros.Par ailleurs, un pacte de 58 mesures a été signé avec l'Etat pour la transition du territoire. L'installation d'une usine éolienne devrait créer 750 emplois.

Enfin, la sécurité. Le candidat RN Frédéric Groussard souhaite "mettre en place une police municipale plus importante."

Qui sont les candidats ?

Le Premier ministre Edouard Philippe a crée la surprise en annonçant sa candidature en tête de liste le 31 janvier 2020. Maire du Havre de 2010 à 2017, il avait laissé son siège pour rejoindre Matignon aux côtés d'Emmanuel Macron. En cas d'élection, il souhaite cependant conserver son statut de Premier ministre : « Si le président de la République décide de continuer à me faire confiance et me demande rester à Matignon je le ferai. », nous confiait-t-il sur notre plateau le 31 janvier dernier.

En cas d'élection, il laissera donc son fauteuil à l'actuel maire (LR) Jean-Baptiste Gastinne. Edouard Philippe dévoilera son programme le 5 mars.

Le Premier ministre est candidat en tête de liste au Havre, sans étiquette. / © AFP
Le Premier ministre est candidat en tête de liste au Havre, sans étiquette. / © AFP


Jean-Paul Lecoq est le premier candidat à s'être déclaré pour ces élections municipales. Le député de 8e circonscription de Seine-Maritime, ancien maire de Gonfreville-l'Orcher (de 1995 à 2007), annonce vouloir être le candidat "de toute la gauche et, au-delà, de tous les Havrais". Il précise qu'il ne se présentera pas sous l'étiquette du parti communiste pour faire du Havre "un laboratoire de démocratie". Il est tout de même soutenu par la France Insoumise, Générations et le PCF.

Le député PCF Jean-Paul Lecoq est candidat aux municipales du Havre. / © France Télévisions
Le député PCF Jean-Paul Lecoq est candidat aux municipales du Havre. / © France Télévisions


Il est l'unique candidat écologiste et a refusé une union avec la gauche de Jean-Paul Lecoq. Alexis Deck, tête de liste " Le Havre écologie, demain commence aujourd'hui ", compte bien surfer sur le scrutin des européennes. Avec 13 % des suffrages, la liste conduite par Yannick Jadot était arrivée en troisième position au Havre. Dans les grandes lignes de son programme, Alexis Deck souhaite transformer les jardins en parcs pour "favoriser ce corridor écologique" ou encore instaurer le bio dans les cantines.

Le candidat d'Europe Ecologie Les Verts unit ses forces avec le Parti Socialiste, une première au Havre depuis 1995.

Alexis Deck est le seul élu écologiste à se présenter aux municipales du Havre. / © Facebook
Alexis Deck est le seul élu écologiste à se présenter aux municipales du Havre. / © Facebook


Guillaume Milert, liste sans étiquettes, "Vivons le Havre". Dans les grandes lignes de son programme, il souhaite "doubler le nombre d'étudiants, repenser la formation et l'apprentissage"

Nous avons un programme enthousiasment, bien différent de ce qui est proposé. 

Dans la liste de ce chef d'entreprise de 51 ans, des havrais sans expérience politique mais avec l'envie de s'investir pour leur ville.

Guillaume Milert, tête de liste "Vivons Le Havre" / © Facebook
Guillaume Milert, tête de liste "Vivons Le Havre" / © Facebook

Et aussi...

Avec 22% des voix aux européennes, le Rassemblement National repart à la bataille pour ces municipales avec Frédéric Groussard en tête de liste. Ce militant actif depuis 8 ans compte avant tout "remonter les finances de la ville."

Béatrice Canel-Depitre, 65 ans, maître de conférences à l'Université du havre. Elle est tête de liste du Parti Animalise qui se présente aux municipales du Havre pour la première fois. Parmi ses propositions : "Végétaliser au maximum, replanter des arbres. Notre objectif est un avenir commun entre havrais et animaux. Les havrais comptent, les animaux aussi."

Magali Cauchois, 50 ans, est tête de liste pour Lutte ouvrière. Cette enseignante en histoire-géographie se présente pour la seconde fois. "On envisage la municipalité comme étant le point d'appui pour les luttes des travailleurs."

Le Havre en chiffres

Avec 170.352 habitants en 2016, Le Havre est la ville la plus peuplée de Normandie. Sa superficie est de 49,95 km², soit une densité de population de 3.410 habitants par kilomètre carré. 
 

 Le revenu médian annuel des Havrais s'élève à 17.092 euros annuel, soit 1.424 euros par mois. Ce chiffre est inférieur au revenu médian national annuel (19.785 euros), soit 1.648 euros par mois.
 


Résultats en 2014

Aux dernières élections municipales en 2014, Edouard Philippe, tête de liste sous l'étiquette UDI-UMP, avait remporté le scrutin dès le premier tour avec 52,04% des voix. La candidate Camille Galap - UG-PS - était arrivée en seconde position avec 16,74% des voix, suivi de près par Nathalie Nail, 16,36%.
 

Le taux de participation a atteint 47,03%, ce qui était inférieur à la moyenne nationale qui était de 54,72%.

Avec notre carte interactive, retrouvez tous nos articles sur les municipales 2020 en Normandie



Agrandissez notre carte en cliquant sur le menu en haut à gauche de la carte et retrouvez nos articles sur les communes de votre choix en un clic !

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus