Plus de 10 millions de cigarettes saisies par les douaniers du Havre dans un conteneur

Archives : les douaniers du port du Havre en train d'effectuer le contrôle d'un conteneur, le 20 janvier 2009 au Havre / © Photo : Robert FRANCOIS / AFP
Archives : les douaniers du port du Havre en train d'effectuer le contrôle d'un conteneur, le 20 janvier 2009 au Havre / © Photo : Robert FRANCOIS / AFP

Le contrôle d'un conteneur sur le port du Havre a permis la découverte de 10 tonnes de cigarettes de fraude
 

Par Richard Plumet

Alors qu'Edouard Philippe,  Premier ministre et ministre de l’lntérieur par intérim  (et ancien maire du Havre) était sur le point d'achever sa visite officielle au Havre de ce jeudi 11 octobre 2018 et de s'apprêter à rentrer à Paris,
Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics adressait un message de félicitations à la douane du Havre après l'annonce de la découverte de 10 tonnes de cigarettes dans un conteneur en provenance d'Asie  :

Je tiens une nouvelle fois à féliciter les douanières et douaniers du Havre pour cette très importante saisie de cigarettes, saisie qui prouve leur détermination sans faille dans la lutte contre les trafics illicites de tabac, mission prioritaire que je leur ai fixée

 

Un conteneur en provenance de Singapour

La saisie remonte à samedi dernier, le 6 octobre, quand, sur le port, les agents des douanes du Havre décident de contrôler un conteneur "préalablement ciblé". Les documents accompagnant ce conteneur en provenance de Singapour indique qu'il s'agit de l'importation de meubles en bois.

Le contrôle commence par l'ouverture des portes du conteneur et permet de constater qu'en fait de meubles, il y a de nombreux cartons, et que ces cartons contiennent des cartouches de cigarettes.
Un des paquets de cigarettes découverts le 9 octobre 2018 au Havre dans un conteneur en provenance de Singapour / © Photo : Douane française
Un des paquets de cigarettes découverts le 9 octobre 2018 au Havre dans un conteneur en provenance de Singapour / © Photo : Douane française



Le conteneur passé au scanner

Après ce premier contrôle, les douaniers décident de vérifier la totalité du chargement de ce conteneur. Pour réaliser cette opération, ils font appel aux agents de la brigade du scanner mobile des douanes d'Ile de France, qui présents sur le port du Havre, passent la "boite" au rayons X.
Ce deuxième contrôle permet, avec la visualisation sur écran du scanner, de confirmer que "l'intégralité du chargement est composée de cigarettes".

Dans un communiqué, le cabinet du ministre de l'Action et des Comptes publics, précise qu'après plusieurs heures de travail  les douaniers du Havre, plus précisément les agents de la brigade extérieure des conteneurs du Havre (BSE) ont vidé et inspecté le contenu des  cartons présents dans ce conteneur.

Bilan de l'opération : la découverte de 500.000 paquets, totalisant plus de 10 millions de cigarettes !

 
 
Des douaniers français utilisent pour la première fois un sycoscan mobile (véhicule G) (appareil permettant de scanner le contenu des camions), le 26 mars 2003 au poste de frontière de Reckem, lors d'une opération de coopération franco-belge. C'est la première fois que les autorités belges, qui utilisent cet appareil notamment dans les ports d'Anvers et de Zeebrugge, prêtaient leur unique sycoscan mobile à leurs collègues français. / © Philippe HUGUEN / AFP
Des douaniers français utilisent pour la première fois un sycoscan mobile (véhicule G) (appareil permettant de scanner le contenu des camions), le 26 mars 2003 au poste de frontière de Reckem, lors d'une opération de coopération franco-belge. C'est la première fois que les autorités belges, qui utilisent cet appareil notamment dans les ports d'Anvers et de Zeebrugge, prêtaient leur unique sycoscan mobile à leurs collègues français. / © Philippe HUGUEN / AFP

 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tambours des dockers du Havre le 9 cotobre 2018

Les + Lus