Pourquoi ne trouve t-on plus de granulés de bois pour le chauffage dès la rentrée ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sylvie Callier .

Vous êtes nombreux à chercher désespérément des granulés de bois. En cette rentrée de septembre 2022, c'est la "disette" pour les vendeurs qui honorent les commandes passées mais ne peuvent pas en prendre de nouvelles.

"C'est rageant, le but d'une entreprise est de satisfaire ses clients. Il y a même parfois de la méchanceté. Certains nous disent, vous spéculez sur le granulé, mais non, tout est vendu !" Bruno Lucas dirige une entreprise spécialisée dans la vente et livraison de combustibles. Il n'avait jamais connu cette situation. 

Il n'y a pas eu de trêve cet été à Saint-Aubin-Routot, près du Havre (Seine-Maritime). Déchargement des camions de livraisons de granulés de bois de hêtre,  mise en stockage, et au bureau : déluge d'appels téléphoniques. Avec la fin des vacances, les demandes des clients sont encore plus nombreuses. On a appelé du pays de Basque et de Polynésie pour savoir s'il y avait des granulés disponibles. Pour l'instant, la réponse est négative.

L'entreprise pense qu'elle pourra à nouveau satisfaire des demandes en octobre. 

  • Les producteurs n'ont plus assez de granulés à écouler

Ils sont une soixantaine en France. Beaucoup d'usines étaient fermées en août. Les commandes de granulés (ou pellets, mot anglais) ont été plus nombreuses en mai et en été. 

"Les fournisseurs ont réduit mes volumes initiaux, j'avais demandé 15 camions à l'un d'eux, on m'a dit non vous en aurez 10", explique Bruno Lucas. 

Tous nos fournisseurs sont saturés au niveau de la production, les machines ne peuvent pas produire plus.

Bruno Lucas

Beaucoup de producteurs vont ouvrir de nouvelles usines, elles seront opérationnelles en 2023. Les grands pays importateurs étaient avant la guerre à l'Est, l'Ukraine, la Russie et la Biélorussie.

  • 2021, année record des ventes de poêles et chaudières à bois 

Plus 120% pour les chaudières à granulés de bois, plus 40% pour les poêles. Ce sont les chiffres de l'association nationale des professionnels du chauffage au granulé de bois,  elle recense 1,5 millions d'habitations chauffées par ce combustible en France. 

Il faut ajouter les nouvelles installations dans les écoles, crèches et autres équipements publics. Tout naturellement, ces foyers doivent s'approvisionner en précieux granulés.

La production n'a pas pu suivre ce bond. 1,8 million de tonnes à l'hiver 2020-21, 2 millions de tonnes à l'hiver 2021-2022 (source AFP). En cette rentrée, la fédération FF3C (combustibles, carburants et chauffage) recommande aux consommateurs "de différer les projets d'installation neuve qui n'ont pas encore été concrétisés".

  • Le  réflexe de stockage de précaution

Par crainte de manquer, des clients ont commandé leur stock pour l'hiver 2022-2023 d'un seul coup au printemps. "Habituellement les clients prennent 1 ou 2 tonnes parce qu'ils savent qu'ils vont pouvoir être réapprovisionnés sans difficulté. Vu la conjoncture actuelle, certains remplissent leurs silos directement pour être tranquilles", explique Bruno Lucas.

Les vendeurs ont dû fixer des limitations de quantités cet été. Les clients avaient aussi constaté dès le printemps l'augmentation des prix des granulés de bois (environ 500 euros la tonne fin août). Conséquence de la hausse des prix de l'énergie pour le procédé de séchage des granulés puis leur transport. Ils redoutent que le prix ne "flambe" cet hiver et anticipent. 

Des escroqueries prospèrent dans ce contexte. Des offres sur internet en usurpant des noms de vraies sociétés de vente. 

  • Le granulé, une fabrication plus subtile qu'il n'y parait

Le granulé de bois, ce n'est pas une sorte de sciure. Il est bien élaboré à partir de ce résidu ou de copeaux des scieries mais le granulé est un combustible technique.

Le processus de fabrication est complexe réalisé par des salariés qualifiés et des machines spécifiques : le résidu devient un pellet après des phases de séchage, contrôle du taux d'humidité, compressage,  refroidissement, tamisage.

"Il y a des granulés spéciaux pour les chaudières, cela ne peut en aucun cas convenir à un poêle à granulés sinon on abîme la vis sans fin. C'est bien spécifique, Ils ont une densité beaucoup plus importante", explique Bruno Lucas devant les "big bags" sacs d'une tonne de granulés pour les chaudières.

L'essence de bois peut aussi déterminer l'utilisation. A Saint-Aubin-Routot, on prépare la commande d'une société de food-trucks des Antilles qui achète du pellet de hêtre pour...chauffer les fours à pizza. Ce bois donne une flamme vive et sans odeur. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité