Qui est Agnès Firmin Le Bodo, la nouvelle ministre ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par R. Plumet avec AFP

L'élue du Havre (Seine-Maritime) proche d'Edouard Philippe, a été nommée le 4 juillet 2022 dans le gouvernement de la Première ministre Elisabeth Borne.

Pharmacienne de profession, Agnès Firmin- le Bodo est députée de la 7e circonscription de la Seine-Maritime depuis 2017.

Les débuts en politique de cette sportive remontent à l'adolescence quand, à l'âge de 15 ans, elle milite pour soutenir les campagnes électorales d'Antoine Rufenacht, l'ancien secrétaire d'Etat de Valéry Giscard d'Estaing, et député RPR qui devint maire du Havre en 1995.

Son engagement politique se poursuit et s'affirme quand Edouard Philippe succède à Antoine Rufenacht à la mairie du Havre

Elle devient conseillère municipale, puis adjointe au maire. Après LR, elle rejoint le parti Agir avant d'adhérer à Horizons, le parti d'Edouard Philippe, dont elle est la porte-parole.

Agnès Firmin Le Bodo est également conseillère départementale de la Seine-Maritime où elle défend depuis 2015 l'action sociale et les aides aux personnes en situation de handicap.

En janvier 2022, Agnès Firmin Le Bodo avait été victime d'intimidations, puis de menaces de mort après ses prises de position concernant le pass sanitaire la nécessité de se faire vacciner et l'obligation vaccinale pour les personnels de santé.

Au ministère de la Santé

Le 4 juillet 2022, lors d'un remaniement, Agnès Firmin Le Bodo rejoint le gouvernement d'Elisabeth Borne. Elle a été nommée ministre déléguée auprès de François Braun, ministre de la Santé et de la Prévention, en charge de "l’Organisation territoriale et des Professions de santé."

"Etre utile"

La première réaction de la nouvelle ministre lors de la passation de pouvoir au ministère de la santé, a été, lors d'une première prise de parole, d'évoquer la nécessité de prendre en compte les enjeux des dossiers des déserts médicaux et l'accès aux soins :

"Lorsque je me suis réengagée pour ce 2e mandat de député, je me suis engagée avec un mot, que j'ai répété sans cesse pendant ma campagne électorale : "être utile".  C'est le sens de mon engagement en politique, c'est le sens de mon métier que j'ai choisi il y a quelques années, celui de pharmacien (…) Et je crois que l'exigence qui est mise en la fonction qui m'est accordée aujourd'hui, je vais y mettre toute mon énergie, toute ma volonté, pour essayer de répondre aux enjeux cruciaux, je dis bien cruciaux, qui sont ceux de la santé, et notamment ceux de lutte contre les déserts médicaux, et l'organisation de l'offre de soins. C'est un enjeu important qui nous a sans cesse été répété ces dernières semaines par nos concitoyens et qui sera ma  mission dans cette nouvelle délégation."

Agir, bioéthique, PMA et sport

Co-fondatrice du parti de centre droit "Agir" en 2017, avec plusieurs élus dont le ministre délégué au Commerce extérieur Franck Riester, elle a rendu se carte de LR en 2018, en s'opposant à la ligne de Laurent Wauquiez.

Au Palais Bourbon, la députée a participé à la création d'un dixième groupe parlementaire, "Agir Ensemble", allié de la majorité et composé de 17 députés, dont des ex-LR ou ex-LREM.

Pendant 5 ans, elle a siégé à la commission des Affaires sociales et s'était investie sur le projet de loi de bioéthique et la PMA pour toutes. Elle présidait la commission spéciale dédiée à ce texte.

Réélue députée en juin 2022, elle a naturellement rejoint le groupe "Horizons", du nom du parti créé par Edouard Philippe. Elle venait d'être élue présidente de la commission des Affaires culturelles au Palais Bourbon, un poste qui va donc être remis en jeu.

VIDEO : Agnès Firmin Le Bodo en 2011 avec Edouard Philippe pour le lancement de la Transat Jacques Vabre et la promotion du nautisme et des sports au Havre ©France Télévisions

Mariée et mère d'un enfant, Agnès Firmin Le Bodo, 53 ans, est une passionnée de sports, après avoir pratiqué le patinage et le tennis.