Tempête Ciaran : le village de la Transat Jacques Vabre démonté, des navires toujours à quai

Alors que la tempête Ciaran est attendue sur le littoral normand dans la soirée du mercredi 1er novembre, accompagnée de vents pouvant aller jusqu'à 170km/h, toutes les précautions sont prises pour assurer la sécurité des bateaux au Havre et à Lorient.

Le village démonté et des bateaux toujours à quai. Au Havre, l’organisation de la Route du café a pour l’heure les yeux rivés sur le passage de la tempête Ciaran, attendue dans la nuit ce mercredi 1er novembre et demain sur l’Atlantique et la Manche.

Autour du bassin Paul Vatine, le village de la Transat démonté

"Les pontons ont été retirés pour que les bateaux soient dans l’axe du vent et non pas travers lors de sa rotation à l’ouest (…) Le démontage du village a été accéléré pour que rien ne puisse voler et des camions ont été installés pour faire écran. Il y aura encore une ronde organisée cet après-midi", indique Francis Le Goff, directeur de course, dans un point presse ce mercredi 1er novembre 2023.

Des bateaux toujours immobilisés au Havre et à Lorient

Francis Le Goff et Gildas Gautier, codirecteur de la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre, ont fait état des différents scénarios de départ pour les bateaux actuellement immobilisés au Havre et à Lorient.

Pour les Class40 et Ocean Fifty, qui ont pris le départ de la Transat dimanche 29 octobre au Havre et se trouvent actuellement à Lorient, "aucune fenêtre n’est envisageable avant lundi (...) ce qui ne veut bien entendu pas dire qu’un départ aura lieu lundi."

Concernant les Imoca, qui n'ont toujours pas quitté les pontons de la cité océane, "le départ possible de dimanche reste une hypothèse à l’étude. Les conditions restent engagées avec de l’air et de la mer."

Nous allons travailler avec la classe pour voir comment on peut l’envisager dans des conditions sereines. Il n’est d’ailleurs par impossible qu’en cas de départ, un way-point soit prévu pour éviter les routes nord, très exposées. Cette remarque vaut aussi pour les Class40 et Ocean Fifty.

Les organisateurs de la Transat Jacques Vabre

Les différences de prévisions selon les modèles à l’échéance de cette fin de semaine supposent encore une grande prudence : "Nous sommes tous frustrés et déçus et les impacts financiers sont multiples pour la Transat Jacques Vabre Normandie Le Havre. Mais comme pour dimanche dernier, c’est la sécurité des bateaux et des marins qui restera la priorité pour organiser ces nouveaux départs".

À suivre...

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité