Tension autour de la vente de coquilles Saint-Jacques par les pêcheurs du Havre

© France 3
© France 3

Une pétition circule au marché au poisson du quartier Saint-François pour défendre les pêcheurs et leur permettre de continuer la vente de noix de St Jacques décoquillées à l'avance

Par Richard Plumet

C'est depuis plus d'une semaine le retour des coquilles Saint-Jacques pêchées au large des côtes de Normandie. Avec l'ouverture de la saison de pêche, les gourmets se régalent de coquilles "fraîches" qui arrivent sur l'étal entières.

Devant le client

Mais avant de cuisiner le  consommateur doit d'abord ouvrir la coquille et en extraire la précieuse noix, en séparant barbes et poche de fiel.  Une opération qui généralement effectuée par le poissonnier.
C'est le cas sous les halles du marché au poisson du Havre où les femmes de pêcheurs "décortiquent" les St Jacques devant le client, à la demande.

Mais pour gagner du temps, et pour éviter de faire attendre les clients, les pêcheurs havrais ont pris l'habitude d'en préparer à l'avance en proposant à la vente des noix de Saint-Jacques prêtes à cuisiner, disposées dans des boîtes en plastique.

Une pratique interdite ?

Mais cette habitude risque bien de disparaître car les Affaires Maritimes viennent de rappeler aux pêcheurs que cette pratique n'est pas réglementaire.  Evoquant une question de santé publique, les autorités précisent qu'il ne s'agit que d'une tolérance…
Inquiets, les pêcheurs ont décidé de lancer une pétition pour pouvoir continuer à éplucher à l'avance chaque matin et de satisfaire ainsi leurs clients.

VIDEO France 3 Normandie : le reportage diffusé dans le JT 12/13 du jeudi 12 octobre 2017
Une pétition au marché au poisson du Havre

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Un hommage à Johnny au Zénith de Rouen

Près de chez vous

Les + Lus