• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Transat Jacques Vabre 2017 : 5 questions à Marc Dubos et Jacques-Arnaud Seyrig (Esprit scout)

Les skippers Jacques-Arnaud Seyrig (à gauche) et Marc Dubos (à droite), à quelques jours du départ de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre, au Havre, à bord de leur Class 40 "Esprit scout". / © Jonathan Pasqué / France 3 Normandie
Les skippers Jacques-Arnaud Seyrig (à gauche) et Marc Dubos (à droite), à quelques jours du départ de la 13e édition de la Transat Jacques Vabre, au Havre, à bord de leur Class 40 "Esprit scout". / © Jonathan Pasqué / France 3 Normandie

A 63 ans, Jacques-Arnaud Seyrig est le doyen des skippers de cette 13e édition de la Jacques Vabre. Il s'apprête à s'élancer dans cette course avec pour coéquipier Marc Dubos, a bord de leur Class 40 "Esprit Scout".

Par Olivier Couvreur

Scout toujours ! Durant ces quelques 25 jours de course (temps estimé pour la traversée de l'Atlantique pour les Class 40) ce sera le crédo pour le duo de skippers Marc Dubos et Jacque-Arnaud Seyrig, à bord de leur bateau "Esprit scout". Le message qu'ils veulent délivrer est simple : "le scoutisme, c'est du partage et une belle aventure humaine autour de valeurs positives". "On est beaucoup à être des scouts ou des anciens scouts", explique ainsi Jacques-Arnaud ! "Avec cette Jacques Vabre, on veut modifier un peu l'image qu'on les gens du scoutisme", ajoute Marc.

On espère en faire profiter un maximum de scouts de par le monde, et montrer ce rapport fort qu'ont les scouts avec la nature et cet esprit de partage, de responsabilité, d'initiatives aussi...




Un projet participatif

Ce projet, Jacques-Arnaud et Marc le murissent depuis 2 ans. Jacques-Arnaud, médecin de 63 ans, a déjà fait 2 traversées de l'Atlantique, mais ce sera sa première Jacques Vabre. Idem pour Marc Dubos.

Et dans cet esprit scout (c'est aussi le nom du bateau), ils ont lancé un appel à la solidarité, à l'entraide, pour réussir à participer à cette aventure. Ils ont ainsi monté un projet sur la plateforme de financement participatif Ekosea (pour en savoir plus et soutenir leur projet, cliquer ici). Ils expliquent que ce projet de traversée, c'est plus qu'un défi sportif : "Face aux grosses écuries sponsorisées de cette belle classe de bateaux destinés à la course au large, c’est le pari d'un groupe de copains de jouer dans la cour des grands"

Nul doute qu'au moment du départ, dimanche 5 novembre au large du Havre à 13h35, ils auront réussi une première parti de leur pari : participer à une des courses de voile les plus belles au monde. Pour le 2e objectif, qui est de traverser ces 4350 milles nautiques, on leur donne rendez-vous dans un peu plus de 3 semaines du côté de la baie des anges, à Salvador de Bahia... Bon vent les scouts !

A lire aussi

Sur le même sujet

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus