Un important incendie a bloqué la circulation des tramways au Havre

Un incendie s'est déclenché en tout début de journée le lundi 7 août, dans la ville haute du Havre. Il a touché un entrepôt désaffecté. La circulation routière et du tramway a été interrompue durant une partie de la matinée.

Un important dispositif a été déclenché peu après 5 heures du matin, ce lundi 7 août 2023, par les pompiers du Havre (Seine-Maritime). 

Un feu de détritus s'est déclenché sur une surface de 1000 mètres carrés dans un entrepôt désaffecté, avenue du 8 mai 1945 dans le quartier de Caucriauville, sur les hauteurs de la commune. Le bâtiment était entièrement embrasé à l'arrivée des secours.

On est intervenu sur un bâtiment commercial en friche plein de détritus sur 1 mètre à 1,5 mètre. Ce n’était pas un feu d’ampleur exceptionnelle. Les équipes spécialisées en risques technologiques sont venues sur les lieux afin de vérifier une éventuelle toxicité des fumées par rapport aux populations sur la commune. Les relevés n’ont pas montré de risque.

Lieutenant Alexis Brillet, commandant des opérations de secours

Pas de blessé

Le bâtiment était vide lors du déclenchement de l'incendie. Les pompiers n'ont pas trouvé de personne blessé.

La circulation interrompue jusqu'à 10 heures à proximité de l'incendie

La circulation automobile a été bloquée sur l'avenue du 8 mai 1945, tout comme celle des tramways.

Vers 10 heures, les trams ont pu reprendre leur service comme l'annonce LIA, les lignes de l'agglomération dans un tweet : 

L'incendie a été éteint au moyen de trois lances dont une sur échelle.65 sapeurs-pompiers venus des trois casernes du Havre, ont été engagés sur cette opération. Un poste de commandement a été mis en place. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité